Aller au contenu


Le calcul partagé.


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
No replies to this topic

#1 noisette

noisette

    Webmarster

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 247 Messages :
  • Gender:Male

Posté 29 avril 2007 - 13:44

Le calcul partagé

Le principe :

D'un côté, des labos de recherches universitaires qui oeuvrent dans différents projets en manquant de puissance de calcul.

De l'autre côté, des machines allumées dont la puissance de calcul CPU (et depuis peu GPU) n'est pas utilisée dans son intégralité.

:arrowo: Donc le principe est simple : entre les deux, on met un client de calcul partagé.chinois.gif

C'est un logiciel complètement transparent pour l'utilisateur, n'utilisant que les ressources non allouées. Son rôle est de recevoir les calculs à effectuer par internet, puis de retourner les résultats une fois le calcul fait, et de reprendre un nouveau calcul et ainsi de suite.


Mais d'autres en parlent mieux que moi, et je vous invite à suivre les liens proposés à la suite pour de plus amples informations.

Bonne lecture.

arrow.gif Le calcul réparti (Source Wikipedia)



Les différents clients et différents projets :

Les clients sont au nombre de deux aujourd'hui : le client Folding@Home et le client BOINC.

Le client Folding@Home :

CITATION
Notre but : comprendre le repliement et l'agrégation des protéines et les maladies qui sont liées.
    Il s'agit de recherches pour combattre la maladie d'Alzheimer, de Parkinson, de la vache folle, la sclérose en plaques, certains cancers, etc. Le projet est développé par l'université Stanford depuis 2000 et regroupe aujourd'hui plus de 150000 CPU.
    Le projet développe également la possibilité de "plier" (effectuer leurs calculs) sur GPU, ce qui s'avère une dizaine de fois plus performant encore que sur CPU (réservé actuellement aux cartes graphiques ATI series 18xx et 19xx).

    arrow.gif Site Officiel - Téléchargement
Le client Boinc :
    La plateforme BOINC propose un assez grand nombre de projets auxquels se rattacher, dans les domaines de la biologie et la medecine, de l'action humanitaire, de la sciences et des mathématiques, de la climatologie, etc. Le projet initiateur fut SETI@Home, dans la recherche de vie extra-terrestre, mais j'avoue que ce n'est pas celui que je recommande face aux projets plus urgents qui existent aujourd'hui.

    arrow.gif Site Officiel (BOINC France) et présentation des projets - Téléchargement - Mon projet préféré.
L'organisation en équipe - l'Alliance Francophone et les mini-Teams :Enfin, l'utilité de se regrouper en grande equipe d'une part, et en sous-equipes rattachées à un média (si possible par le web), c'est de favoriser la promotion de ce nouveau type d'entraide.



Combien ça coûte de participer :

Il faut bien l'avouer, l'utilisation supplémentaire de la machine que cela sous-entend implique nécessairement une augmentation d'autant d'énergie électrique consommée, qu'il faut bien payer.

J'ai fait un petit calcul à titre d'information :
    La puissance d'un PC moyen en fonctionnement plein (100% de la puissance de calcul du CPU est utilisée) est 300 W maximum. Le prix du kWh dans les conditions les plus défavorables coûte actuellement 0.1311 euros TTC.

    Si vous dédiez une machine moyenne au calcul partagé 24h/24, sans plus vous en servir pour autre chose, cela vous coûterait par mois :
    0.300*24*30*0.1311 = 28,32 euros, en comptant large.
Disons qu'en moyenne cela augmentera votre facture mensuelle EDF de 15 euros environ, en moyenne et par PC.


Quelques détails clés :
    arrow.gif Le calcul n'use pas spécialement votre machine prématurément.
    Il sollicite trés peu la Ram, le disque dur, seuls le processeur et l'alimentation travaillent plus.

    arrow.gif Le calcul partagé peut améliorer sensiblement votre processeur par un processus appellé de façon trés imagée le "rodage".




1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)