Aller au contenu


[Tutoriel] Défragmenter : jkDefrag et son GUI


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
2 replies to this topic

#1 noisette

noisette

    Webmarster

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 19 429 Messages :
  • Gender:Male

Posté 02 juillet 2007 - 17:05


jkDefrad et jkDefradGUI

Le fond et la forme pour bien défragmenter sous Windows.



(Illustration : PngFactory)


La défragmentation sous Windows est un sujet récurrent, et pour cause, les systèmes d'exploitation Windows continuent de fragmenter leurs systèmes de fichiers, ce qui provoque un ralentissement progressif du système, une augmentation des nuisances sonores provoquées par vos disques, leur usure prématurée en prime.
Pour autant, cela est rarement considéré comme un problème car les outils efficaces et gratuits ne manquent pas, à commencer par le défragmenteur natif. (voir ce sujet)

Néanmoins, il y en a un qui gagne à être connu et a notre préférence : c'est le logiciel libre jkDefrag (de Jeoren Kessels).

CITATION
Complètement automatique et très simple d'utilisation, rapide, travaillant en priorité basse, avec plusieurs stratégies d'optimisation, il peut également être porté sur disquette ou clé USB. Sont inclus un exécutable pour Windows, une version en ligne de commande (pour planifier vos défragmentations avec les "tâches planifiées"ou pour l'utilisation de scripts), une version économieur d'écran, une bibliothèque de DLL (pour l'usage de langages de programmation), et les versions pour Windows X64.

(traduction d'aprés le site du créateur)

Compatibilité : Windows 2000/2003/XP/Vista/X64.

Bref, léger, rapide, trés efficace, et simplissime pour l'utilisation de l'exécutable automatique.
Par contre, l'utilisation des autres fonctions plus avancées de jkDefrag ne pouvait se faire qu'en ligne de commande.
De quoi semer quelques utilisateurs .... mais ce temps est désormais révolu, et jkDefrag bénéficie aujourd'hui d'un petit module gratuit permettant d'avoir tout cela (et même d'avantage !) en mode fenestré, par ailleurs trés réussi : jkDefragGUI.
Il suffit de se rendre sur cette page, de télécharger le package proposé et de le décompresser dans votre dossier jkDefrag, qui contient le moteur de défragmentation jkDefrag.exe.
Le tour est alors joué, jkDefrag s'ouvrira alors dans une fenètre à partir de laquelle tout peut être paramétré : il suffira de lancer dorénavant l'exécutable JKDefragGUI.exe, situé dans le même dossier.
De plus, dés la première utilisation, vous pourrez si vous le désirez installer jkDefrag avec l'installeur Windows, par exemple dans program files (voir tutoriel à la suite).
Bien des langues sont supportées, dont le français.

Remarque : par soucis d'espace, vous pouvez supprimer ensuite tous les fichiers langues qui ne vous intéressent pas (ils portent l'extension .lng)

Je vous propose à présent un petit tour vers cette nouvelle interface afin de balayer succintement les fonctionnalités de jkDefragGUI et leur utilisation.




Tutoriel d'utilisation de jkDefragGUI :



Voici donc la fenètre prinicpale, constituée d'une barre des tâches ainsi que d'une fenètre d'onglets.



Personnellement, je ne me sers quasiment pas de la barre des tâches, mais je vais en faire un survol rapide pour commencer, aprés quoi nous détaillerons un peu plus le fonctionnement en nous penchant sur les onglets.

Les fonctionnalités offertes par la barre des tâches :

Tâche "Fichier" :


arrow.gif Démarrer la défragmentation, lire le rapport (Log) du travail réalisé, quitter : rien de bien sorcier ici.


Tâche "Langue" :


arrow.gif Choisissez la langue qui vous convient parmis celle proposées.

Remarque : la suppression des fichiers .lng inutiles ne fera curieusement pas disparaitre de cette liste les langues correspondantes.

Tâche "Paramètres" :


arrow.gif Vos paramètres d'utilisation peuvent être enregistrés (c'est à dire sauvegardés pour la prochaine utilisation), remis à zéro ou copiés dans le presse-papier (pour le coller ensuite dans un éditeur de texte) : cela peut être utile si vous désirer utiliser jkDefrag sur plusieurs PC avec les mêmes paramètres.


Tâche "?" :


arrow.gif Toutes les options sont évidentes ici également : mettons tout de même en avant la possibilité de lancer une recherche de mise à jour, fonction trés intéressante.



Les fonctionnalités offertes par les onglets :

Revenons donc à la fenètre principale, dont à présent nous allons détailler la partie inférieure, la plus intéressante, celle qui contient les onglets.

Onglet "Général" :



arrow.gif Action : les actions suivantes sont proposées :



Le réglage par défaut est "Analyse, défragmentation et optimisation rapide", ce qui est trés convenable.
Toutefois, je conseille plutôt la ligne en dessous, qui propose une optimisation complète, même si l'opération est plus longue.
Il peut vous être préférable d'employer un autre classement : par fréquence d'accés (sans doute le plus utile), mais aussi pour d'autres par taille de fichiers, par date de dernier accés etc. Mettez en fin de disques ce qui vous sert peu, réservant le début de disque, plus véloce, pour ce qui sert le plus. (Si vous avez l'habitude de procéder comme ça, venez nous raconter tout ça à la suite de ce tuto yes.gif)
Enfin, vous pouvez également lancer une simple analyse, ou bien l'accompagner d'une défragmentation sans optimisation.


arrow.gif Niveau de débogage : permet de sélectionner les évènements qui seront inscrits dans le log.


arrow.gif Lecteur : tous les lecteurs seront défragmentés par défaut (sauf les supports amovibles et les disquettes); si vous souhaitez ne défragmenter qu'une seule partition, cochez la case et sélectionner le lecteur correspondant.


arrow.gif Vitesse : vous pouvez forcer le moteur de défragmentation à travailler moins vite qu'à sa vitesse maximale, en attribuant un % de cette vitesse maximale. je ne saisi pas bien l'intérêt de cette fonction mais sans doute d'autres seront plus imaginatifs que moi. Enfin, quand je défragmente, je cesse toute activité sur le PC en question, donc si vous avez une idée, je suis tout ouï.


arrow.gif Espace libre : afin de défragmenter et déplacer les fichiers unifiés, le moteur de défragmentation doit disposer d'un peu d'espace libre caché (son cache) dont l'étendue est fixée par défaut à deux fois 1% de la partition.
Si vous avez une partition trés peu chargée, vous pouvez augmenter l'espace alloué à ces caches pour permettre au moteur de travailler légèrement plus vite.



Onglet "Avancé" :




arrow.gif Inclure : permet de sélectionner un ou plusieurs types de fichiers à défragmenter, ou même certains fichiers eux-mêmes (ce qui exclut les autres).

arrow.gif Exclure : permet d'exclure certains types de fichiers ou certains fichiers de la défragmentation.

arrow.gif Déplacer ces fichiers à la fin : permet de sélectionner des types de fichiers particuliers à placer en fin de partition : à réserver aux fichiers peu appelés.

arrow.gif Fichier Log : ce fichier récapitule les actions effectuées et le degré de défragmentation atteint. C'est aussi lui qui rend compte des erreurs rencontrées si il y a lieu. Vous pouvez modifier l'emplacement où ce rapport vous sera proposé.


Onglet "Options" :



arrow.gif Le bouton de réglage sur la partie droite vous permet d'ajuster la transparence de la fenètre à votre convenance.

arrow.gif La partie droite vous permet d'activer ou désactiver certaines options du logiciel : tout est ergonomique et se passe de commentaire, si ce n'est de se féliciter du module de recherche de mise à jour, et de rappeller que la détection d'un support amovible pour le défragmenter doit s'activer également à cet endroit.



Onglet "Planificateur" :



arrow.gif Comme à chaque fois que vous désirez définir une tâche planifiées sous Windows, vous devez préalablement fournir un nom de session et son mot de passe (obligatoire), ainsi que les paramètres précis de la tâche à effectuer : Date, horaire, fréquence ou évènements déclencheurs.



Onglet "Installeur" :

Nous arrivons à une fenètre en deux parties : on passe de l'une à l'autre en cliquant sur le bouton "Installeur Windows actif / Activer l'installateur écran de veille".

arrow.gif Ecran de veille :



Vous pouver régler le délai d'inactivité du PC avant le déclanchement de l'écran de veille, la partie de la fenètre de jkDefrag qui apparaitra au dessus de votre écran de veille (tout, le haut ou rien), le réglage du délai passé lequel vous estimez que le service est utile (réglage en heure). Le menu "Alternative" vous permet de sélectionner un autre écran de veille que celui prévu par défaut.
N'oubliez pas de valider en cliquant sur le bouton 'Installer" la première fois ou le bouton "changer" les fois suivantes, ou sur le bouton "Retirer" pour désactiver le service.
Toutes les modifications sont répercutées dans vos proporiétés d'affichage de Windows.
Enfin, en cliquant sur le bouton ligne de commande, vous faites apparaitre les paramètres suivants dans la barre de saisie : -a 3 -d 1 -s 100 -f 1. Vous pouvez ensuite modifier directement les paramètres à la main (les différents paramètres sont récapitulés dans le premier tiers de cette page.)


arrow.gif Installer les options :



Vous pouvez cocher librement les options (habituelles) qui vous conviennent à l'installation dans votre système:
  • Ajouter le GUI au démarrage de Windows.
  • Créer un raccourci sur le bureau.
  • Créer un répertoire dans le menu démarrer.
  • Créer un raccourci lancement rapide.
Vous pouvez également modifier le répertoire d'installation par défaut.
En cliquant enfin sur le bouton "Installer", l'installateur Windows se lance et installe jkDefragGUI selon vos choix précédents.





Voilà, ce petit tour d'horizon est presque terminé : il me reste à vous livrer une méthode simple pour faire apparaitre dans votre menu contextuel (clic droit) les fonctions suivantes :

Défragmenter un lecteur => faites un clic droit sur l'icône du lecteur en question.
Défragmenter un dossier => faites un clic droit sur l'icône du dossier en question.
Déframenter un fichier => faites un clic droit sur l'icône du fichier en question.

Merci Snooky et Coccinelle pour cette astuce yes.gif.

CITATION(snooky @ 29-01-2007 10:04:50) <{POST_SNAPBACK}>
Rajout de JkDefrag dans le menu contextuel :



1/ Copier uniquement JkDefrag.exe dans WINDOWS\system32\

2/ Enregistrer dans un fichier .txt , puis renommer en defrag.reg , par exemple , puis cliquer sur ce fichier .reg , c'est tout .

CODE
Windows Registry Editor Version 5.00


; "Défragmenter" pour les dossiers
[-HKEY_CLASSES_ROOT\Directory\shell\Defrag.Target]
[HKEY_CLASSES_ROOT\Directory\shell\Defrag.Target]
@=">>>> Défragmenter ce dossier"
[HKEY_CLASSES_ROOT\Directory\shell\Defrag.Target\command]
@="JkDefrag.exe -a 4 \"%1\""

; "Défragmenter" pour les fichiers
[-HKEY_CLASSES_ROOT\*\shell\Defrag.Target]
[HKEY_CLASSES_ROOT\*\shell\Defrag.Target]
@=">>>> Défragmenter ce fichier"
[HKEY_CLASSES_ROOT\*\shell\Defrag.Target\command]
@="JkDefrag.exe -a 4 \"%1\""

; "Défragmenter" pour les lecteurs
[-HKEY_CLASSES_ROOT\Drive\shell\Defrag.Target]
[HKEY_CLASSES_ROOT\Drive\shell\Defrag.Target]
@=">>>> Défragmenter ce lecteur"
[HKEY_CLASSES_ROOT\Drive\shell\Defrag.Target\command]
@="JkDefrag.exe -a 4 %1"



Merci Cocci .



et merci à Falkra de libellules.ch pour la découverte du GUI sourire.png.

#2 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 818 Messages :

Posté 14 juillet 2007 - 06:36

Salut et merci pour l'information et le tutoriel.

D'habitude, j'utilise Contig (Sysinternals) et son GUI Power Defragmenter.

Pour la première fois, j'ai essayé JkDefrag et son GUI. Je ne suis pas vraiment capable de juger de son efficacité, mais il m'a semblé assez lent.
Par rapport au réglage standard, j'ai mis "Informations détaillées des fichiers" en guise de "Niveau de débogage" pour voir un peu ce qu'il faisait. Résultat il a mis en gros 50% de temps en plus que Contig pour dérouler ses trois phases (dont "Fast Optimize").

Quelqu'un peut-il préciser les avantages et inconvénients de l'un par rapport à l'autre ?

@+
"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety." (Benjamin Franklin)

#3 noisette

noisette

    Webmarster

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 19 429 Messages :
  • Gender:Male

Posté 14 juillet 2007 - 06:57

Le temps de défragmentation est du à mon avis au fait que c'est la première utilisation.
A vérifier avec une deuxième passe, elle devrait être plus rapide.

Pour moi, il y a un détail qui me le fait préférer aux autres (j'utilisais auparavant contig+PowerDefrag assez régulièrement)
c'est que non seulement jkDefrag est plus rapide d'aprés moi, mais surtout
dans les premiers essais (j'ai arrété de m'amuser à ça), c'est le seul dont les autres défragmenteurs saluent le travail : si la même méthode de classement est employée, une analyse aprés la défrag de jkDefrag donne un trés bon résultat, tous les autres défrag que j'ai testé trouvent qu'il n'y a rien à refaire.
Je ne peux pas en dire autant des autres, qui parfois même (c'est heureusement pas le cas de power defrag) trouvent la partition pas assez défragmentée alors qu'ils viennent juste de la défragmenter (comme Auslogic, à mon avis à déconseiller).
Un autre avantage, c'est l'écran de veille défragmenteur, qu'à ma connaissance seul Diskeeper PRO posséde.
Enfin, avantage qui te parlera plus à toi qu'à moi et qui est loin d'être négligeable : jkDefrag travaille avec les API de windows, gage d'une meilleure stabilité et sécurité pour les données. chinois.gif
Je ne suis pas certain non plus que les autres gratuits s'occupent de la mft.
M'enfin, la défragmentation n'est pas le domaine où les logiciels gratuits et de bonne qualité manquent sourire.png.
Il est sans doute beaucoup question de goût.



0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)