Aller au contenu


Gendarmerie et Open Source

Gendbuntu Linux Ubuntu Firefox Thunderbird gendarmerie nationale

  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
3 replies to this topic

#1 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 854 Messages :
  • Gender:Male

Posté 02 octobre 2013 - 11:14

Salut !

 

Le gendarmerie nationale française serait-elle moins bornée que d'autres composantes de la pléthorique administration française ?

 

Elle a donné l'exemple dès 2004, en remplaçant sur ses ordinateurs 20.000 copies de Microsoft Office par OpenOffice. En 2005, Firefox et Thunderbird ont permis d'éviter les produits correspondants de Microsoft et ainsi de suite avec d'autres logiciels "libres" comme GIMP et VLC ..

 

En janvier 2011 est apparue la distribution Gendbuntu basé sur une Ubuntu Linux 10.04 LTS. A partir de ce moment, les nouveaux ordinateurs dont s'équipe la gendarmerie sont commandés sans système d'exploitation (sans Windows).

Non seulement le coût global (TCO) par poste de travail aurait diminué de 40 % depuis 2008 mais encore la gendarmerie se libère ainsi des fournisseurs de logiciels commerciaux.

« Les bénéfices directs de l'économie en licences ne sont que la partie émergée de l'iceberg ».

Une nouvelle version de Gendbuntu, basée sur Ubuntu Linux 12.04 LTS a été officialisée en février 2013.

gendbuntu.jpg

Selon le rapport présenté par Stéphane Dumond, chef de produit de Gendbuntu, au Linux Event 2013 du 26 septembre dernier, 37.000 des ordinateurs de la gendarmerie seraient déjà équipés de cet OS basé sur Linux. L'objectif fixé est que ses 72.000 ordinateurs (dont beaucoup d'anciens encore équipés de Windows XP) soient convertis à la fin de l'été 2014.

 

Qu'attendent donc les administrations françaises pour en faire autant, en particulier cette éducation nationale sclérosée, figée dans les méandres marécageux de Microsoft ?

 

@+

 

The migration to Linux Ubuntu (Major Stéphane Dumond - Gendarmerie nationale - Lisbonne - 26 septembre 2013 .. Document .pdf)

Desktops com Linux começam a ganhar terreno (TEK .. 26 septembre 2013)

Linux adoption (Infomars)


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#2 Neuromancien

Neuromancien

    Octozimien

  • Modérateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 824 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Moselle

Posté 02 octobre 2013 - 12:03

Merci pour ce billet. Lundi, j'avais linké cet article sur mon Shaarli: https://joinup.ec.eu...p-lowers-tco-40


"Nous sommes des nains juchés sur des épaules de géants. Nous voyons ainsi davantage et plus loin qu'eux, non parce que notre vue est plus aiguë ou notre taille plus haute, mais parce qu'ils nous portent en l'air et nous élèvent de toute leur hauteur gigantesque." (Bernard de Chartres, XIIe siècle)


#3 titanic

titanic

    Deimosien

  • Zimien
  • PipPipPipPipPipPip
  • 472 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Saint Etienne (Loire)

Posté 02 octobre 2013 - 12:06

Bonjour Txon,

 

Merci pour ce sujet mais c'est un système développé par la gendarmerie national ? 



#4 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 854 Messages :
  • Gender:Male

Posté 02 octobre 2013 - 12:44

Merci pour ce billet. Lundi, j'avais linké cet article sur mon Shaarli: https://joinup.ec.eu...p-lowers-tco-40

Et pourquoi ne l'as-tu pas traduit/résumé ?

 

Il est intéressant et quelque peu bizarre dans la mesure où il fait état de 90.000 PCs dans la gendarmerie au début du grand chambardement (passage à OpenOffice) alors que maintenant il n'y aurait plus que 72.000 ordinateurs. Où sont passés les autres ?

Je sais que pas mal de gendarmes utilisaient leurs PCs personnels dans le cadre de leur boulot à une certaine époque. Ont-ils été supprimés du décompte officiel ?

 

 

Merci pour ce sujet mais c'est un système développé par la gendarmerie national ? 

Oui ! Par l'équipe du major Stéphane Dumond. C'est d'ailleurs sous entendu plus haut.

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)