Aller au contenu


noisette

Inscrit(e) : 25 avril 2007
Hors-ligne Dernière activité : Aujourd'hui, 06:51

Messages que j'ai posté

Dans le sujet : Manipulation sémantique, manipulation politique

Hier, 13:57

Effectivement, j'ai focalisé sur mon coup de gueule ! :transpi:


Dans le sujet : Manipulation sémantique, manipulation politique

Hier, 09:15

Le point Godwin, le nazisme,

 

 

tous ces petits gris, bien comme il faut,

ils louent leur appart tout neuf,

il achètent leur voiture neuve en leasing,

ils sont tout beaux, tout propres,

 

vêtement neufs, à la mode,

ils vont chez le coiffeur,

regardent les séries,

sur leur canapé tout neuf,

 

tout est parfait,

 

" tout est bien comme il faut",

 

ils ont leur portable, leurs réseaux sociaux,

ils feraient presque plaisir à voir ...

 

ils se regardent dans la glace,

 

se trouvent modernes,

 

tout est bien rangé, tout est bien nettoyé, parfumé,

 

 

mais comment peut-on trouver chez ces gens, ces millions de gens, puisque c'est le modèle social proposé au peuple,

une source d'inquiétude ?

Ce n'est pas compliqué: ils ne pensent plus par eux-mêmes, ne doutent pas ... rien ne leur appartient, pas même leur culture, ils sont disponibles et violemment conformistes.

 

 

 

Aujourd'hui, ils donnent leur esprit, demain, ils donneront leur corps. Et qui sait: le vôtre.

 

 

Le nazisme, un laboratoire du New Public Management ?

 

Le nazisme n'a aucunement inventé le management. En revanche, la mise en œuvre du management par le nazisme témoigne de sa terrible modernité. C'est le propos de l'historien Johann Chapoutot dans "Libres d'obéir". Il est rejoint en seconde partie d'émission par l'écrivain Christian Salmon.

 

Fichier joint  Screenshot_2020-01-19 838_kdf-plakat webp (Image WEBP, 440 × 306 pixels).png   338,98 Ko   0 Nombre de téléchargements 

 

 

Je n'ai pas encore écouté l'émission, je trouve l'illustration horrible de justesse pour illustrer mon propos.

 

https://www.francecu...blic-management

 

########################################"

 

 

Font cruellement chier tous ces gens qui pensent que le nazisme devait signer son retour avec des casques à pointes. Sans évolution, il n'y a plus d'histoire. Sans persistance, il n'y a plus de mot.


Dans le sujet : Quand la police est délinquante (ou criminelle)

16 janvier 2020 - 10:01

Le Havre : Un policier a le doigt arraché par un pétard lors d’un rassemblement anti-retraites

 

MANIFESTATION Le policier a ramassé un pétard, jeté par des manifestants contre la réforme des retraites, qui lui a explosé dans la main

 

 

 

https://www.20minute...-anti-retraites

 

Loin de me réjouir de savoir qu'une personne souffre et a perdu une partie de sa main, je constate que le sort, lui, n'hésite pas à manier l'ironie.

 

Le droit à la bienveillance n'ayant pas de camp, il ne peut rien y avoir de positif à de tels drames, sauf à s'en servir de prise de conscience.


Dans le sujet : Drôle de monde, drôle d'époque...

16 janvier 2020 - 06:52

Stationnement gratuit : des milliers de conducteurs handicapés verbalisés malgré tout

 

Une des explications de ces verbalisations est que certaines communes utilisent un système automatisé de lecture des plaques d'immatriculation.

 

 

https://www.francein...ses-malgre-tout

 

A quand la machine à baffes automatique pour les maires initiateurs d'un système aussi grossier ?


Dans le sujet : Quand la police est délinquante (ou criminelle)

16 janvier 2020 - 06:36

Aurélien Barrau aborde le problème de la violence subie, et de la réaction à avoir, y compris moralement, y compris légalement.

 

https://infomars.fr/...ic=206&p=121346

 

Ce n'est pas le même contexte, mais c'est transposable.

 

Clairement: nous avons le devoir d’empêcher ces violences policières, le devoir. Nous avons le devoir de nous y opposer. Pas uniquement le droit: le devoir.

 

Pas évident...

 

Quelle faute de la police, espérons qu'elle saura réagir vite, et par elle même.