Aller au contenu


Neuromancien

Inscrit(e) : 11 avril 2008
Hors-ligne Dernière activité : 20 août 2019 03:29

Messages que j'ai posté

Dans le sujet : Violent Séisme Au Japon

19 août 2019 - 11:27

Ok, j'ai vu… Merci.


Dans le sujet : Violent Séisme Au Japon

18 août 2019 - 20:47

Pourtant, voilà ce que j'ai :

 

Fichier joint  Capture d’écran 2019-08-18 à 21.40.55-fullpage.png   664,74 Ko   1 Nombre de téléchargements 

 

Un exemple :

 

https://www.sortirdu...re-sur-une-base


Dans le sujet : Le Topic Environnement

16 août 2019 - 18:33

Même si comme moi on ne comprend pas l'allemand, les graphique sont très parlant (et bien fait) : https://www.spiegel....-a-1280048.html


Dans le sujet : y a des vélos…

16 août 2019 - 12:05

Ça me rappelle des logeurs à la Réunion,

ils nous voient arriver, on se présente, on discute, on leur raconte qu'on est des promeneurs,

on évite soigneusement le mot "randonnée", ou tout ce qui peut s'en approcher,

 

quelle bonne intuition !

 

Nos logeurs, à la retraite depuis quelques années, sont encore athlétiques, c'est le moins qu'on puise dire,

et dans le logement de location, deux diplômes avec photos ... grand raid, environ 100km de montagne pure, je crois 10km de dénivelé, et des temps de dingues, de mémoire, moins de 12h ... réalisé pour fêter leur retraite.

 

Des forces de la nature.

 

Des années d'entrainement… Moins de 12h, c'est quand même exceptionnel.

 

 

A propos de ces cyclistes de l'extrême, je me pose quelques questions pratiques ... par exemple, pour la bouffe. Elle est où ? Ils achètent sur leur chemin ?

 

 

Oui, ils sont totalement autonomes. Ils achètent et stockent (mais pas trop) dans les sacoches (Bikepacking) . En général ce sont des barres énergétiques ou des choses qui ne prennent pas de place.

Pour le sommeil c'est pareil : La gagnante de l'épreuve ne s'est accordé que deux nuits dans un hôtel, pour pouvoir, entre autre, laver son cuissard. Le reste de l'épreuve c'était comme et où elle pouvait.

Quelques fois, elle se détendait  au piano : https://www.transcon...ce-report-day-8 (scroller pour la photo)


Dans le sujet : y a des vélos…

16 août 2019 - 03:49

Pour revenir à la Trancontinental, le français Stéphane Ouaja en a bavé : https://www.transcon...e-report-day-13

 

Je résume fortement :

 

J"ai trouvé que c'était très dur cette année

Le parcours était monstrueux, j'ai souffert tous les jours, je ne pense pas revenir l'année prochaine

 

Cela a été rapporté à l'un des organisateurs et celui-ci a répondu :

 

Il dit ça tous les ans et tous les ans il est l'un des premiers a postuler.

 

Quelque soit la place, celui ou celle qui finit cette épreuve est un monstre d'endurance, de détermination et de courage.

Parce que chez eux, après chaque journée, il n'y a pas de massage, pas de réhydratation par intraveineuse, rien… Tu manges, tu bois, tu dors comme tu peux, mais tu passes les mêmes cols et tu fais plus de kilomètres en une journée qu'un pro sans pouvoir prendre l'aspiration d'un autre (drafting interdit par le règlement) et avec un vélo qui pèse bien plus. Bien sûr ce n'est pas les mêmes moyennes. Je rappelle les propos de la gagnante :

 

A ceux qui évoquent son compatriote cycliste Jan Ulrich, ex-star dopée du Tour de France, Fiona Kolbinger répond en praticienne en tendant ses avant-bras : « Prends et analyse mon sang si tu veux. Jamais je ne risquerai ma santé avec des substances ou des méthodes qui mettraient mon intégrité physique et psychique en danger. »