Aller au contenu


Neuromancien

Inscrit(e) : 11 avril 2008
Hors-ligne Dernière activité : Aujourd'hui, 04:12

Messages que j'ai posté

Dans le sujet : Le comptoir

Hier, 19:24

 https://www.francetv...ns_3839619.html

Katherine Johnson est décédée.

Revoir le film  "Les figures de l'ombre"…


Dans le sujet : Nos données physiologiques : le nouvel or rouge des assurances

21 février 2020 - 18:57

 argument le plus lourd, le gain de temps. Il est même proposé certaines fonctions (notamment liste noire) qui bafouent le code de déontologie...

Je me doute bien que les médecins et autres soignants n'ont pas que ça a faire d'évaluer l'envers du décor. Quand tu sais que la plupart des gens n’ont pas la plus petite méfiance à l'égard des GAFAM.

Ce serait peut-être à l'ordre des médecins de veiller au grain mais j'ai peu d'espoir quand tu vois ça : https://www.legenera...errante-_321493


Dans le sujet : Quel moteur de recherche ?

21 février 2020 - 13:19

Ooooh je l'essayer tout de suite : https://weboas.is/


Dans le sujet : Le comptoir

21 février 2020 - 05:23

Il y a des inventions auxquelles nous ne faisons plus attention tellement elle sont "évidentes" et "naturelles" et pourtant…

Larry Tesler l'informaticien qui a inventé les commandes couper, copier et coller est décédé.

https://www.theguard...ology_b-gdntech


Dans le sujet : Nos données physiologiques : le nouvel or rouge des assurances

20 février 2020 - 05:03

Comment Doctolib se sert de nos données de santé

 

C'est croustillant, ils ont les même méthode que les GAFAM et utilisent Amazon pour stocker nos données :

 

Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes se sont ainsi étonnés de recevoir des SMS de la part de Doctolib pour leur rappeler l'approche d'une consultation, alors même que ces patients ne disposaient pas de compte sur la plateforme et avaient pris rendez-vous par téléphone avec leur praticien de santé.

 

Des sous-traitants pour stocker ces données

Vous l'ignorez peut-être mais Doctolib ne stocke pas lui-même les données de santé de ses millions d'utilisateurs. L'entreprise sous-traite en fait cette activité à plusieurs prestataires – dont la division "Web Services" du géant Amazon

 

 

 

 

D'autres patients se sont émus de recevoir de la part de Doctolib un courriel contenant un questionnaire leur demandant leur avis sur une consultation récente.

 

Les médecins sont-ils au fait de ces subtilités juridiques et de leurs implications ? Sur son site internet, Doctolib indique informer "clairement les professionnels de santé et les patients sur sa politique de protection des données personnelles de santé avant qu'ils utilisent ses services" et précise que les documents détaillant sa politique de protection des données "sont joints au contrat d'abonnement des professionnels de santé et ces derniers doivent en accepter les termes pour pouvoir utiliser Doctolib".

En pratique, les choses sont un peu différentes, et le corps médical n'est pas davantage porté sur la lecture des conditions d'utilisation d'un service que le commun des mortels. "Il y a peut-être 10% de la profession qui est au fait de ces sujets. La majorité n'en a rien à faire et se concentre sur les soins",