Aller au contenu


SWAP : changer de disque


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
2 replies to this topic

#1 noisette

noisette

    Webmarster

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 887 Messages :
  • Gender:Male

Posté 07 février 2017 - 09:15

J'apporte un petit complément qui explique comment changer la partition définie comme swap.
 
 
 
Mon explication va partir d'un exemple concret qu'il faudra adapter en fonction de son système:
 
swap déclarée à l'installation sur une partition /dev/sda2 que l'on veut supprimer, pour redéfinir une partition swap sur un autre DD en /dev/sdb3.
 
On part du principe que les deux partitions sont existantes et formatées au format linux-swap. Au besoin, on utilise préalablement Gparted, par exemple.
 
 
 Première étape.

​On va avoir besoin des UUID, chaînes de caractères  alpha-numériques qui identifient chaque périphérique de stockage et partition.

 
On ouvre le terminal, et on tape:

sudo blkid

 On laisse cette fenêtre du terminal ouverte pour pouvoir les copier/coller facilement.
 

 

Deuxième étape.

 

On désactive la swap initiale, qu'on veut à terme supprimer:

sudo swapoff /dev/sda2

On active la nouvelle swap, celle qu'on désire conserver:

sudo swapon /dev/sdb3

Troisième étape.

 

On ouvre le fichier /etc/fstab avec les droits administrateur, pour le modifier:
 
On commente la ligne correspondant à /dev/sda2 (en mettant #  devant), on écrit une ligne analogue avec /dev/sdb3 et le bon UUID:
 

:arrow: Avant:
# swap was on /dev/sda2 during installation
UUID=844d87a5-f562-4657-9734-bc41560442e9 none            swap    sw              0       0
 
:arrow: Après:
# swap was on /dev/sda2 during installation
# UUID=844d87a5-f562-4657-9734-bc41560442e9 none            swap    sw              0       0
UUID=db640e83-db69-40d2-83bc-fab3a5633461 none            swap    sw              0       0
 
Attention de bien mettre le bon UUID.

 
On enregistre le fichier fstab, et on ferme le système. On redémarre sur un Live-Système, on peut alors supprimer la partition swap initiale /dev/sda2, avec Gparted par exemple.
 

 Fin.

 

Ceci fait, on peut redémarrer le système, la swap a bien changé, ce qu'on vérifier en faisant sudo swapon -s.

sudo swapon -s

Pour être parfaitement propre, on peut rouvrir maintenant le fichier fstab pour le ré-éditer (en tant qu'administrateur):
 

:arrow: Avant:
# swap was on /dev/sda2 during installation
# UUID=844d87a5-f562-4657-9734-bc41560442e9 none swap sw 0 0
UUID=db640e83-db69-40d2-83bc-fab3a5633461 none swap sw 0 0

:arrow: Après:
# swap was on /dev/sdb3 during installation
UUID=db640e83-db69-40d2-83bc-fab3a5633461 none swap sw 0 0



#2 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 854 Messages :
  • Gender:Male

Posté 07 février 2017 - 16:56

..

 

Merci noisette !

 

Un bon complément qui fait d'Infomars un champion de la partition swap.

 

Dans quel contexte changer la partition swap de disque ?

Est-ce pour avoir une seule swap (économie de place) alors que plusieurs disques sont porteurs de différentes distributions et dans le cadre d'un ''multi-boot'' ?

Est-ce parce que le disque d'installation de Linux est vraiment trop petit ?

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#3 noisette

noisette

    Webmarster

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 887 Messages :
  • Gender:Male

Posté 07 février 2017 - 19:38

Cela provient de mes mésaventures passées avec windows seul, en multi-boot, avec ou sans Linux et ... l'éparpillement certains fichiers système où bon lui semblait, n'importe comment, et de préférence, sur le disque de stockage plutôt que le disque système.

 

J'ai donc pris l'habitude (si je puis dire) de ne laisser alimenté que le disque système quand je fais une installation, et de ne connecter le disque de stockage qu'ensuite. Du coup, si je préfère la swap sur un autre disque, il faut la déplacer. Bien entendu, le chemin inverse est possible aussi, et quelqu'un d'autre pourrait vouloir au contraire la ramener sur le disque système quand elle ne s'y trouve pas.

 

Dans certain cas, cela permet aussi de déplacer la swap de n'importe où sur un HDD vers ses premiers secteurs, mais bon, on frise là la maniaquerie.

 

Alors en ce qui concerne mon cas, j'aurais sans doute pu me passer de tout ça, laissé mon HDD connecté, mettre ma swap directement dessus (ou pas), je me complique peut-être la tâche. Mais dans l'absolu, pour qui veut déplacer sa swap, ce n'est pas hyper compliqué: j'y suis arrivé.





0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)