Aller au contenu


Catalogne : Catalunya vs Cataluña


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
20 replies to this topic

#1 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 07 octobre 2017 - 17:22

Salut !

 

Je reviendrai sans doute sur ce qui se passe actuellement au Vénézuela, en Turquie et en Ukraine.

J'ai été occupé et les troubles actuels en Espagne et dans sa région riche, la Catalogne me touchent énormément.

 

---- ---- ---- ----

 

Un peu d'histoire .. très résumée ! C'est peut-être ennuyeux mais ça explique souvent bien des choses.

 

Après l'occupation musulmane, en 1131, le royaume d'Aragon et le comté de Barcelone s'unirent. Ensemble ils disposaient en France actuelle d'un territoire allant du Béarn à la Provence.

 

Une principauté de Catalogne ( ''Principat de Catalunya'') et un parlement local (''les Corts'') furent créés dès 1162 par l'union de tous les comtés catalans avec comme langue le catalan et sous la direction du prince / comte de Barcelone.

Vaincus en 1213 à la bataille de Muret, la confédération catalano-aragonaise perdit le Languedoc au profit du roi de France Louis IX.

La première constitution catalane date de 1283. Cette principauté se considérait totalement indépendante de l'Espagne.

 

La France conquit le nord de la Catalogne (le Roussillon) et une partie de la Cerdagne en 1659.

 

Au cours de la guerre de succession d'Espagne (1701 – 1713), les Catalans se joignirent à la coalition européenne (la ''Grande Alliance de la Haye'') contre la France et l'Espagne afin de pérenniser leur indépendance. Si la France a crié victoire puisque c'est Philippe de France, petit fils de Louis XIV, duc d'Anjou, qui a reçu la couronne d'Espagne (*), c'est au détriment de pertes colossales consignées dans la traité d'Utrecht. La Catalogne quand à elle fut annexée à l'Espagne.

Depuis, les revendications catalanes n'ont jamais vraiment cessé.

 

La Catalogne républicaine qui retrouva un statut d'autonomie en 1932 participa très activement à la guerre civile espagnole qui débuta en 1936 et se termina pour les Catalans peu après la chute de Barcelone le 26 janvier 1939.

Après une répression ''brutale'' et l'interdiction de la langue catalane pendant le régime du général Franco (mort en 1975), vint la ''transition démocratique'' et la Catalogne retrouva un statut d'autonomie en 1979.

 

---- ---- ---- ----

 

La Catalogne connut un essor sans précédent sur le plan culturel et économique (pour celui-ci même sous le régime franquiste) au point d'en faire un acteur majeur de l'Europe et au fil des années, le statut d'autonomie fut renforcé. Non seulement la Catalogne dispose de son parlement mais elle est reconnue en tant que nation et le bilinguisme est acquit.

Grâce d'abord au marché interne espagnol, la Catalogne est devenue la région d'Espagne la plus riche. Le marché européen l'a confortée dans sa position économiquement dominante.

 

Cependant, depuis 2006, malgré un accroissement des pouvoirs judiciaires, policiers et du système de financement de la Catalogne, les revendications s'accentuent. La crise financière et économique commencée en 2007 / 2008 et qui a touché l'Espagne beaucoup plus durement que des pays comme la France n'a fait que renforcer le mécontentement des Catalans qui ont exigé le pouvoir de légiférer sur le monde financier : caisses d'épargne, banques, organismes de crédit, assurances. Ceci leur a été refusé en 2010 ;les lois espagnoles doivent être respectées dans ce domaine.

 

---- ---- ---- ----

 

La haine des ''charnegos'' et des espagnols d'une manière générale ne cesse de croître. Il y a environ trente cinq ans, j'ai vécu plus de deux ans en Catalogne et j'ai déjà été confronté à cette forme de racisme / xénophobie.

En fait, les seuls ''étrangers'' (Espagnols compris) que les Catalans acceptent facilement sont les touristes qui viennent y dépenser beaucoup d'argent. Il existe cependant depuis peu un fort mouvement pour limiter le tourisme motivé par ..

.. le coût trop élevé du logement car réservé en trop grande partie au tourisme,

.. l'afflux d'étrangers en Catalogne pour occuper des emplois dans le secteur touristique ''au détriment des Catalans''.

Il faut noter que les emplois ''bas de gamme'', mal payés, dans tous les secteurs florissants (industrie, bâtiment, agriculture, tourisme ..) reviennent en grande majorité à ces ''charnegos'' et à des étrangers européens (roumains ..) et maghrébins.

 

De passage à Huesca (Aragon) il y a trois ans, j'ai participé à une ''conversation'' avec des Catalans qui ont exposé leur vision du futur, de la Catalogne indépendante. Leurs propos ont dépassé ma capacité de compréhension. En voici quelque morceaux de bravoure ..

.. la citoyenneté catalane ne sera accordée qu'à ceux qui auront fait allégeance à la république catalane et abandonné toute autre nationalité,

​.. la langue catalane sera la langue unique tant dans l'enseignement que dans les administrations, les commerces et les industries,

.. la Catalogne ne participera plus en rien à l'équilibre financier entre provinces espagnoles,

.. une taxe spéciale sera prélevée sur les produits venant d'Espagne pour compenser les pertes subies durant des siècles par la Catalogne,

.. la Catalogne ne versera aucune indemnité de chômage aux ''étrangers'' qui perdraient leur emploi ; ils devront quitter la Catalogne,

.. les pensions de retraite ne seront versées qu'à ceux qui sont domiciliés en Catalogne (les ''charnegos'' et autres étrangers rentrés dans leurs régions ou pays ne percevront rien),

.. la France devra donner l'indépendance au Roussillon,

.. la région de Valencia (''País Valencià'') et l'Aragon seront ''invités'' à se joindre à la Catalogne,

.. la Catalogne revigorée deviendra un moteur essentiel de l'Europe.

Je tiens à préciser que ces gens n'étaient pas de jeunes excités mais des bourgeois d'environ quarante / cinquante ans : un patron de PME, un important commerçant et un cadre supérieur de l'industrie.

 

---- ---- ---- ----

 

Mes convictions politiques vont en général au respect du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. C'est tout particulièrement le cas pour les Kurdes, les Russes de Crimée et du Donbass, les Écossais, les Calédoniens, les Chiapanèques etc.

J'ai cependant de fortes réticences quand il s'agit d'une région opulente qui veut profiter égoïstement de sa supériorité économique et se débarrasser de son devoir de solidarité envers ceux à qui elle doit cette richesse.

 

La Catalogne obtiendra-t-elle l'indépendance ?

Au delà de l'obstruction du gouvernement espagnol, l'attitude de l'Europe pourrait être déterminante. Quelle sera la position sans détour de cet ensemble hétéroclite qui change d'opinion en fonction de ses intérêts ?

Après avoir accepté la séparation en deux de l'ex-Tchécoslovaquie, avalisé le démantèlement de l'ex-Yougoslavie et même provoqué l'indépendance du Kosovo, la douce Europe refuse de prendre en compte les volontés sécessionnistes de certaines peuplades africaines, a soigneusement évité de se prononcer clairement sur l'éventuelle indépendance de l'Écosse, tient absolument à ce que la Crimée et le Donbass reviennent à l'Ukraine, appuient la Turquie, l'Irak et l'Iran pour qu'il n'y ait pas de république kurde.

 

Et maintenant, pour la puissante Catalogne ?

 

@+

[*] Le roi d'Espagne actuel, Felipe VI, est un descendant direct de Philippe de France et donc de Louis XIV.


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#2 vigen

vigen

    Hardcore Papa

  • Tonton Flingueur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 356 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Normandie

Posté 09 octobre 2017 - 08:50

"J'ai cependant de fortes réticences quand il s'agit d'une région opulente qui veut profiter égoïstement de sa supériorité économique et se débarrasser de son devoir de solidarité envers ceux à qui elle doit cette richesse."

 

J'ai cru à un moment que tu parlais de la Flandre !! ;)


opensuse-logo.png


#3 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 10 octobre 2017 - 20:26

..

 

Puigdemont declara la independencia pero la deja en suspenso (El País .. 10 octobre 2017 .. 20h07)

« El Gobierno de Rajoy prepara una respuesta tras la intervención del presidente de la Generalitat. Las juventudes de la CUP califican de "traición inadmisible" el discurso del 'president'. »

Le président de la Généralité de Catalogne a déclaré l'indépendance de la Catalogne mais a demandé de ''suspendre'' les effets de cette déclaration pendant quelques semaines.

 

La declaración de Puigdemont en 15 frases (La Vanguardia .. 10 octobre 2017 .. 20h27)

« Puigdemont ha asumido el mandato de convertir a Catalunya en un Estado independiente en forma de república al mismo tiempo que pedía a la Cámara suspender la aplicación de la DUI para abrir un proceso de diálogo. »

Puigdemont assume la mission de convertir la Catalogne en un état indépendant sous forme de république et a demandé au ''Parlament'' de suspendre l'application de la DUI (déclaration unilatérale d'indépendance) pour ouvrir un processus de dialogue.

 

El Gobierno ve inadmisible declarar la independencia y luego suspenderla ((La Vanguardia / EFE .. 10 octobre 2017 .. 20h27)

Le gouvernement considère inadmissible de déclarer l'indépendance et de la suspendre ensuite.

« Fuentes del Gobierno han asegurado a Efe que no se puede aceptar dar validez a la ley del referéndum, que está suspendida por el Tribunal Constitucional, y tampoco se puede dar como válido el supuesto recuento de un referéndum “fraudulento e ilegal”.»

Des sources gouvernementales ont assuré à EFE (principale agence de presse en langue espagnole) que la loi du référendum qui a été invalidé par le Tribunal Constitutionnel ne peut pas être acceptée. De même, le résultat du référendum ne peut être entériné car il est ''frauduleux et illégal''.

 

Arran ve “una traición inadmisible” en la decisión de Puigdemont (La Vanguardia / EFE .. 10 octobre 2017 .. 20h39)

Le mouvement le plus radical de la CUP (candidature d'unité populaire de la gauche catalane), Arran, a jugé que la décision de Puigdemont est une ''trahison inadmissible'' car timorée et exige l'application immédiate de l'indépendance.

C'est peut-être l'annonce de lendemains violents.

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#4 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 11 octobre 2017 - 09:31

..

 

Avec du retard sur l'évènement, une réaction de l'AFP qui évite de titrer sur la déclaration d'indépendance de la Catalogne ..

 

Catalogne: les événements depuis le référendum (AFP .. 10 octobre 2017)

 

Dans cet article, l'AFP ne manque pas de rappeler les violences policières sans évoquer les agressions et provocations préalables et indique le nombre de participants à la marche de protestation fourni par les organisateurs, pas l'approximation officielle qui est très inférieure.

C'est le résultat du référendum proclamé par le ''gouvernement séparatiste'' qui est fourni en oubliant de préciser que seuls 38,7 % des électeurs inscrits en Catalogne ont choisi l'indépendance et que certains ont pu voter plusieurs fois.

Les estimations du nombre de manifestants contre l'indépendance à Barcelone tant faite par la police catalane que par les organisateurs sont par contre fournies (entre 300.000 et 1.000.000).

 

Je n'y ai pas trouvé quelle est la très discrète réaction d'une sous-fifre du gouvernement français mais il est écrit que « Angela Merkel réaffirme à M. Rajoy son soutien pour une Espagne unie ».

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#5 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 12 octobre 2017 - 16:59

..

 

Contrairement à ce qu'à laissé croire tout un ensemble de rumeurs et commentaires, sur Facebook notamment, les deux camps opposés ne se sont pas ''couchés'' et mis d'accord pour des négociations.

 

Rajoy requiere a Puigdemont que aclare en cinco días “si ha declarado la independencia” y abre la vía del 155 (La Vanguardia .. 12 octobre 2017)

 

La déclaration de Puigdemont du 10 octobre 2017 a laissé à certains un doute sur ses intentions réelles. Tout en exigeant des éclaircissements, le gouvernement espagnol a débuté la procédure de l'article 155 de la Constitution selon lequel, sous le contrôle du Sénat, il peut prendre des mesures d'intervention dans une région autonome pour faire face au nom respect de la ''Carta Magna'' ou d'attentat à l'intérêt général.

Constitución de España s.jpg

Rajoy activa el 155 con apoyo del PSOE y accede a reformar la Constitución (El País .. 12 octobre 2017)

Rajoy bénéficie dans cette lamentable affaire du soutien des socialistes espagnols qui, toutefois, lui ont arraché la promesse d'une révision de la Constitution.

 

Si d'ici le 16 octobre, Puigdemont n'a pas annulé sa déclaration d'indépendance, la procédure d'abrogation ou de limitation de l'autonomie de la Catalogne pourrait suivre son cours.

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#6 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 13 octobre 2017 - 12:21

..

 

Jordi Sànchez, président de la ''Assemblea Nacional Catalana'' (ANC : organisation pour obtenir l'indépendance de la Catalogne)) a demandé à Puigdemont de lever la suspension de l'indépendance et d'implémenter au plus vite le loi de transition juridique et fonctionnelle de la république catalane.

Avec Jordi Cuixart, président de ''Òmnium Cultural'' (association pour la promotion de la langue et de la culture catalane), et Josep Lluís Trapero, commandant des ''Mossos d’Esquadra''(police autonome catalane), Jordi Sànchez fait partie des indépendantistes qui devront comparaître lundi prochain devant la ''Audiencia Nacional'' (tribunal espagnol à compétence nationale) pour sédition.

 

Artur Mas recuerda que es esencial el reconocimiento internacional para proclamar una república (Iñaki Pardo Torregrosa .. La Vanguardia .. 13 octobre 2017)

Artur Mas, l'ancien président du gouvernement catalan a réagi face à la pression exercée par les souverainistes (dont l'ANC) et la CUP (dont ARRA) a lancé un appel au calme. Il a ajouté ..

« Si un état se déclare indépendant mais que personne ne le reconnaît et qu'il ne peut pas agir comme tel, c'est une indépendance ''esthétique'' ».

C'est de cette manière qu'il a rappelé que la reconnaissance internationale est essentielle pour proclamer une république.

 

Note s:

.. Depuis début 2017, le parti de Mas alors président fait l'objet d'une enquête pour corruption et détournements de fonds.

.. Le 13 mars 2017, Artur Mas a été condamné à deux ans d’interdiction d’exercer toute fonction publique élective et à une amende de 36 500 euros dans le cadre d'une autre affaire de consultation indépendantiste illégale en novembre 2014. En septembre 2017, la cour des comptes espagnole a infligé à Artur Mas une caution de 5,2 millions d’euros pour l’organisation de cette consultation alors qu’il était président de la Generalitat.

.. Aux élections catalanes, Mas s'est désisté en faveur de Puigdemont.

 

---- ---- ---- ----

 

Juncker avisa: “Si Catalunya se convierte en independiente, otros harían lo mismo” (La Vanguardia .. 13 octobre 2017)

Juncker, le président de la commission européenne, aurait déclaré ..

« Si la Catalogne devient indépendante d'autres feront la même chose ».

Il aurait ajouté qu'il n'interviendrait pas comme médiateur car il y aurait plus de ''chaos'' dans l'U.E.

 

Et si l'avenir de l'Europe était basé sur des régions autonomes s'organisant chacune selon la volonté de leur peuple et non plus sur les pays actuels ?

 

---- ---- ---- ----

 

Qu'en dit le Macron, ce fort en gueule qui veut ''plus d'Europe'' et se montre si discret lorsqu'il s'agit de problèmes internationaux sensibles ?

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#7 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 15 octobre 2017 - 14:07

..

 

D'ici demain, 16 octobre 2017, à 10h00 Puigdemont doit donner sa réponse au gouvernement espagnol.

“¿Y ahora qué pasa? ¿Somos una república o no?” (El País .. 14 octobre 2017)

Alors que les indépendantistes les plus ''à gauche'' le poussent à déclarer fermement l'indépendance, Puigdemont semble hésiter et même éluder la question. Il s'est contenté d'un « la démocratie sera la raison de nos décisions » lors de l'anniversaire de la mort d'un héros de la résistance contre les franquistes.

D'un autre côté, les appels à la reconnaissance des séparatistes Catalans lancées au monde entier n'ont reçu à cette heure de réponse favorable que d'un petit nombre de mouvements indépendantistes insatisfaits. La Catalogne ne trouve pas de médiateur pour l'aider à négocier avec Madrid. Même le Vatican ne veut pas se mêler de l'affaire.

 

Selon certains, Puigdemont se serait ''blindé'' contre les pressions et préparerait une'' réponse argumentée''.

Que se passera-t-il s'il méprise la demande ou fait à nouveau une réponse évasive ? S'il y a de nouveau ambiguïté, le gouvernement espagnol pourrait considérer que l'indépendance a été proclamée.

L'autonomie de la Catalogne est en jeu avant d'éventuelles nouvelles élections qui pourraient avoir lieu dans un passé relativement lointain.

 

---- ---- ---- ----

 

Qu'en dit le Macron, ce fort en gueule qui veut ''plus d'Europe'' et se montre si discret lorsqu'il s'agit de problèmes internationaux sensibles ?

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#8 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 16 octobre 2017 - 19:38

..

 

Comme il fallait s'y attendre Puigdemont, n'a pas voulu clarifier ses déclarations évasives de sécession. Dans un document de quatre pages, il rappelle les résultats contestables du référendum (''frauduleux et illégal'' selon Madrid) et qu'il a laissé ''en suspend'' la déclaration d'indépendance. Il réitère sa demande de dialogue ''d'égal à égal'' durant les deux mois qui viennent et en profite pour évoquer à nouveau une soi-disant ''répression contre le peuple catalan''.

 

Puigdemont no aclara si declaró la independencia en la respuesta a Rajoy (El País .. 16 octobre 2017)

Puigdemont evita responder a Rajoy y propone mediación y diálogo de igual a igual (La Vanguardia .. 16 octobre 2017)

 

La réponse du gouvernement espagnol ne s'est pas faite attendre.

Rajoy pide a Puigdemont que rectifique y le insta a dialogar en el Congreso y “dentro de la ley” (El País .. 16 octobre 2017)

Comme Puigdemont n'a pas apporté les précisions demandées par le gouvernement, Mariano Rajoy le juge ''seul responsable de l'application de la Constitution'' et affirme que la mise en œuvre de l'article 155 de celle-ci ''n'implique pas la suspension du gouvernement autonome mais la restauration de la légalité dans cette région autonome''.

 

El Gobierno exige “claridad” a Puigdemont antes del jueves para no aplicar el Artículo 155 (La Vanguardia .. 16 octobre 2017)

De son côté, Soraya Sáenz de Santamaría, vice-présidente du gouvernement, a donné à Puigdemont un nouveau délai, jusqu'à jeudi 19 octobre, pour qu'il ''rectifie'' et se présente devant le parlement espagnol pour ''dialoguer'' afin d'éviter que l'article 155 de la Constitution soit appliqué.

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#9 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 18 octobre 2017 - 08:51

Jordi Sànchez, président de la ''Assemblea Nacional Catalana'' (ANC : organisation pour obtenir l'indépendance de la Catalogne)) a demandé à Puigdemont de lever la suspension de l'indépendance et d'implémenter au plus vite le loi de transition juridique et fonctionnelle de la république catalane.

Avec Jordi Cuixart, président de ''Òmnium Cultural'' (association pour la promotion de la langue et de la culture catalane), et Josep Lluís Trapero, commandant des ''Mossos d’Esquadra''(police autonome catalane), Jordi Sànchez fait partie des indépendantistes qui devront comparaître lundi prochain devant la ''Audiencia Nacional'' (tribunal espagnol à compétence nationale) pour sédition.

Josep Lluís Trapero et l'intendante Teresa Laplana, responsable des ''Mossos'' du district de Eixample ont été mis en liberté sous contrôle judiciaire avec interdiction de sortir d'Espagne.

La juge Carmen Lamela a fait incarcérer Jordi Sànchez et Jordi Cuixart pour un délit de sédition après que l'un n'ait répondu qu'aux questions de son avocat et l'autre à aucune. Pour justifier la prison sans caution, la juge a mis en avant le risque de fuite à l'étranger et la possibilité de destruction ou altération de preuves.

La juez envía a la cárcel a Jordi Sànchez y Jordi Cuixart, líderes de ANC y de Òmnium, por sedición (El País .. 16 octobre 2017)

 

Les indépendantistes considèrent que Jordi Sànchez et Jordi Cuixart sont des ''prisonniers politiques''. Une pétition pour leur libération court sur Internet et des manifestations ont lieu à Barcelone. Il semblerait que ces emprisonnements donnent un deuxième souffle à l'indépendantisme.

La prisión de Sánchez y Cuixart da oxígeno al independentismo (El País .. 16 octobre 2017)

 

​----    ----    ----    ----

El siguiente paso de Puigdemont (La Vanguardia .. 18 octobre 2017)

Mis à nouveau en demeure de clarifier ses propos, le président de la Catalogne étudie comment déclarer la ''DUI'' (déclaration unilatérale d'indépendance) et convoquer des élections ''constituantes'' si le gouvernement espagnol active l'article 155 de la Constitution considéré par les indépendantistes comme le ''bouton nucléaire''. Il prévoirait toute une série de protestations ''gandhiennes'' pour défendre les institutions de la Catalogne.

 

​​----    ----    ----    ----

 

​Qu'en dit le Macron, ce fort en gueule qui veut ''plus d'Europe'' et se montre si discret lorsqu'il s'agit de problèmes internationaux sensibles ?

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#10 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 19 octobre 2017 - 10:53

..

 

Alors qu'hier soir certains médias français et belges (Le Parisien, Le Point, La Libre ..) faisaient état d'un éventuel accord de ''dernière minute'' basé sur de nouvelles élection en Catalogne ..

 

Une petite pirouette de plus ou de trop ?

 

Puigdemont amenaza con declarar la independencia, pero dice que no la votó (El País .. 16 octobre 2017)

« Aujourd'hui, dans une nouvelle lettre adressée à Mariano Rajoy, le président de la ''generalitat'', Carles Puigdemont, assure que si le gouvernement de l'état continue à empêcher le dialogue et continue la répression'', le ''parlament' pourra s'il l'estime opportun voter la déclaration formelle d'indépendance ce qu'il n'a pas fait le 10 octobre».

De cette manière, le président catalan poursuit son plan indépendantiste tout en reconnaissant que la sécession n'a pas été déclarée formellement il y a quelques jours.

 

El Gobierno cree que el requerimiento queda sin respuesta y anuncia que activará el artículo 155 (La Vanguardia .. 18 octobre 2017)

La deuxième lettre envoyée par le président de la ''generalitat'' à Rajoy ce jeudi ne satisfait pas le gouvernement central, ce pourquoi il poursuivra les formalités prévues par l'article 155 de la Constitution pour contrôler le gouvernement de la Catalogne.

 

Ce jeudi, une réunion entre des membres du parti socialiste et le gouvernement central a déjà eu lieu pour se mettre d'accord sur les mesures à prendre. Des quatre grands partis espagnols, seul ''Podemos'' appuie les demandes catalanes.

 

Samedi prochain (21 octobre), se tiendra un conseil des ministres extraordinaire au cours duquel des précisions seront apportées pour la prise de contrôle avant que la demande d'application de l'article 155 soit soumise au Sénat.

 

Pas de clarification de Puigdemont à l'expiration de l'ultimatum de Madrid (Reuters .. 19 octobre 2017)

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#11 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 20 octobre 2017 - 14:52

..

 

Forcé par sa maman !

 

Merkel avait déjà soutenu l'Espagne. Elle aurait réussi à convaincre son nouveau petit protégé, le Macron qui voulait rester très discret sur la question catalane.

Catalogne: Merkel et Macron soutiennent le gouvernement espagnol (Libération / AFP .. 19 octobre 2017)

Catalogne: Merkel et Macron soutiennent le gouvernement espagnol (AFP .. YouTube .. 19 octobre 2017)

 

---- ---- ---- ----

 

Des entreprises et certaines banques dont les importantes Caixabank et Banco Sabadell ont décidé depuis quelques jours de transférer leur siège social hors de Catalogne.

En signe de protestation contre cette ''désertion'' et contre la détention provisoire de deux leaders séparatistes pour sédition ( Jordi Sànchez et Jordi Cuixart), l’Assemblée nationale catalane (ANC) et Omnium cultural ont publié plusieurs appels aux séparatistes afin qu'ils aillent retirer leurs avoirs des banques.

Los independentistas llaman a una retirada masiva de dinero de los bancos este viernes en protesta por el cambio de sedes (César Urrutia .. El Mundo .. 20 octobre 2017)

 

Où les plus riches vont-ils mettre l'argent retiré ? Comme il est problématique de garder de l'argent chez soi, à qui ceci profitera-t-il ? Les banques de la principauté d'Andorre ne sont pas loin. C'est là que des mafieux et les politiciens véreux comme Jordi Pujol (un ancien président de Catalogne) et sa famille cachaient le fruit de leurs arnaques.

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#12 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 22 octobre 2017 - 11:38

..

 

Acuerdo del Consejo de Ministros (Présidence du Gouvernement .. 21 octobre 2017)

Les propositions faites par le Conseil des Ministres au Sénat dans le cadre de l'activation de l'article 155 de la Constitution espagnole.

 

Las medidas del artículo 155, una a una (La Vanguardia .. 21 octobre 2017)

L'intervention du gouvernement central affecte la Catalogne , le ''Govern'' dont l'activité sera cessée, le ''Parlament'' dont l'activité sera limitée et l'administration de la région.

 

Hacienda se hará con la gestión de todos los tributos autonómicos (El País .. 21 octobre 2017)

''Hacienda'' (le fisc espagnol) prendra le contrôle de tous les fonds de financement et assurera la gestion de tous les impôts propres à la communauté autonome de Catalogne.

 

El Gobierno prepara la destitución de Trapero al frente de los Mossos (El País .. 21 octobre 2017)

Le gouvernement espagnol pourra prendre le contrôle de la police catalane (''Mossos de Squadra''). Il prépare la destitution de son chef, Josep Lluís Trapero, actuellement mis en examen pour sédition.

Le ministère de l'intérieur pense que les menaces de suspension d'emploi et de solde freineront les tentatives de subordination de la police catalane. La Garde Civile (''Guardia Civil'' qu'il est possible de comparer avec la Gendarmerie française) prendra le contrôle du centre de télécommunications et technologies de l'information (CTTI) de la ''Generalitat'' mis en cause dans une affaire de vote électronique.

 

Rajoy propone cesar a Puigdemont y su Govern y convocar elecciones antes de seis meses (La Vanguardia .. 21 octobre 2017)

Rajoy propose de mettre fin au mandat de Puigdemont et de son gouvernement et de convoquer des élections avant six mois.

---- ---- ---- ----

 

Puigdemont pide un pleno del Parlament sin citar la declaración de independencia (El País .. 21 octobre 2017)

Puigdemont considera un “ataque” la activación del artículo 155 y convoca un debate en el Parlament (La Vanguardia .. 21 octobre 2017)

Puigdemont considère que l'activation de l'article 155 est une ''attaque'' et convoque le ''Parlament'' catalan le lundi 23 octobre pour un débat au cours duquel il sera défini quelle suite donner aux tentatives de l'Espagne de liquider le gouvernement catalan et la démocratie..

 

Forcadell: “El 155 es un golpe de Estado de facto y no lo permitiremos” (La Vanguardia .. 21 octobre 2017)

La présidente du ''Parlament'' de Catalogne, Carme Forcadell, a lu une déclaration dans laquelle l'annonce de Rajoy est qualifiée de ''attaque à la citoyenneté''.

 

Puigdemont: "El peor ataque a Catalunya desde Francisco Franco" (Marta Lasalas .. El Nacional .. 21 octobre 2017)

« Avec l'appui du ''Partido Socialista''(gauche molle) et de ''Ciudadanos'' (parti centriste) le gouvernement espagnol a commis la pire attaque contre les institutions et le peuple catalan depuis les décrets du dictateur militaire Francisco Franco en abolissant la ''Generalitat de Catalunya'' ».

 

---- ---- ---- ----

 

Puigdemont podrá comparecer en el Senado entre el martes y el jueves antes de la aprobación del artículo 155 (RTVE .. 21 octobre 2017)

Puigdemont pourra comparaître devant le Sénat le mardi 24 et le mercredi 25 octobre avant l'approbation de l'article 155 pour exposer ses allégations aux mesures envisagées en application de l'article 155 de la Constitution.

 

El pleno del Senado será el viernes por la mañana y el 155 se aplicará por la tarde (El confidencial .. 21 octobre 2017)

La réunion plénière du Sénat aura lieu le vendredi 27 octobre à dix heures du matin. Le gouvernement espagnol devrait recevoir l'appui d'une large majorité des sénateurs. L'application de l'article 155 pourrait se faire dès l'après-midi.

 

---- ---- ---- ----

 

Selon la police urbaine de Barcelone, il y aurait eu ce samedi 21 octobre 450.000 manifestants en faveur de la sécession. Ce chiffre n'a pas été démenti par les organisateurs.

Contre l'indépendance, ils étaient entre 350.000 (police urbaine) et 950.000 (organisateurs) le 07 octobre dernier.

 

---- ---- ---- ----

 

La prensa internacional, atenta a la “escalada de crisis” en la cuestión catalana (La Vanguardia .. 22 octobre 2017)

« La presse internationale, attentive à une "escalade de crise" dans la question catalane »

Les médias étrangers soulignent la force des mesures du pouvoir exécutif de Rajoy et la manifestation des indépendantistes dans les rues de Barcelone.

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#13 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 25 octobre 2017 - 19:16

..

 

Puigdemont a réuni son ''Govern'' en urgence cette après-midi pour une analyse de la situation alors que ses partisans sont divisés entre ceux qui voudraient une déclaration unilatérale d'indépendance (DUI) et ceux qui voudraient freiner le processus sécessionniste et réclament des élections anticipées « immédiates » .

 

La Generalitat confirma que Puigdemont no irá al Senado ni el jueves ni el viernes (El País .. 25 octobre 2017)

Puigdemont renuncia a acudir al Senado para responder al artículo 155 (La Vanguardia .. 25 octobre 2017)

Puigdemont refuserait de se présenter devant le Sénat tant jeudi que vendredi en partant du principe que le gouvernement espagnol fera appliquer l'article 155 de la Constitution quoi qu'il puisse dire. Il n'a cependant pas notifié officiellement cette décision.

 

Carme Forcadell, la présidente du ''Parlament'' catalan, a convoqué une réunion plénière le jeudi 26 octobre au matin. Elle devrait se prolonger le lendemain et Puigdemont devrait s'y rendre.

Sera-t-il procédé à un vote sur l'indépendance ? Puigdemont proclamera-t-il la DUI à ce moment là ?

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#14 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 27 octobre 2017 - 01:05

..

 

Puigdemont aboca a Cataluña al 155 (El País .. 26 octobre 2017)

Puigdemont descarta las elecciones y deja la DUI en manos del Parlament (ABC .. 26 octobre 2017)

Puigdemont descarta las elecciones al no recibir suficientes garantías del Gobierno sobre el 155. (La Vanguardia .. 26 octobre 2017)

 

De pirouette en refus de responsabilité ..

Le président du gouvernement autonome de Catalogne assure qu'il envisageait des élections anticipées mais qu'il ne peut le faire car il n'a aucune garantie que le gouvernement espagnol permettra son bon déroulement et en ce qui concerne l'application de l'article 155 de la Constitution.

Ce même Puigdemont, qui n'a pas évoqué la possibilité de déclaration unilatérale d'indépendance, a plaidé pour que la majorité du parlement de Catalogne détermine comment réagir devant l'application de l'article 155 de la Constitution au cours de la suite de la réunion plénière qui continue ce vendredi 27 octobre. Autrement dit, il délègue au ''Parlament'' le soin de prendre les décisions qu'il fuit.

 

 

La Audiencia autoriza a la Policía para registrar una furgoneta de los Mossos en una incineradora (RTVE .. 26 octobre 2017)

La Policía impide que los Mossos quemen documentos en una incineradora (El Español .. 26 octobre 2017)

La police espagnole est intervenue pour empêcher les ''mossos d'esquadra'' (police catalane) de brûler des documents ''sensibles'' dans un incinérateur. Selon une radio espagnole, ce serait des ''mossos'' fidèles au gouvernement de Madrid qui auraient averti la police nationale du projet d'autres ''mossos'' obéissant au gouvernement catalan.

Les avis divergent sur le contenu de ces documents.

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#15 noisette

noisette

    Webmarster

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 711 Messages :
  • Gender:Male

Posté 27 octobre 2017 - 16:04

Ils vont finir par se foutre sur la gueule. Ça pue.



#16 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 27 octobre 2017 - 17:09

..

El Parlament de Cataluña aprueba la resolución para declarar la independencia (El País .. 27 octobre 2017)

El Parlament proclama el inicio del proceso constituyente de la república catalana (La Vanguardia .. 27 octobre 2017)

Lors d'un ''vote secret'', le 'Parlament de Catalunya'' a approuvé la proposition d'indépendance faite par les mouvements sécessionnistes « Junts pel Sí » et « CUP » qui ont reçu l'appui de « Catalunya Sí Que Es Pot ». Les membres du Parti Populaire et de Ciudadanos ainsi que les socialistes avaient quitté la salle.

Alors, Carles Puigdemont a déclaré l'indépendance de la ''Catalunya'' et approuvé en même temps, l'ouverture d'un ''processus constituant'' pour élaborer la constitution catalane qui devrait être soumise à des ''élections constituantes''.

 

 

El Senado aprueba aplicar el artículo 155 en Cataluña (El País .. 27 octobre 2017)

El Senado da luz verde al artículo 155 que permitirá cesar a Puigdemont, al Govern e intervenir la autonomía (La Vanguardia .. 27 octobre 2017)

Après six heures de débat, le Sénat permet l'application de l'article 155 de la Constitution par 214 voix contre 47 et une abstention.

Le parti « Unidos Podemos » et les différents mouvements indépendantistes « ERC », « PNV » et « PDeCAT » ont voté contre.

Un conseil des ministres extraordinaire se réunira très rapidement pour destituer le gouvernement de Puigdemont et « restaurer l'ordre constitutionnel en Catalogne ».

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#17 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 27 octobre 2017 - 23:26

..

 

Rajoy destituye a Puigdemont y convoca elecciones en Cataluña el 21 de diciembre (El País .. 27 octobre 2017)

Rajoy disuelve el Parlament y convoca elecciones el 21 de diciembre (La Vanguardia .. 27 octobre 2017)

Le premier ministre espagnol, Mariano Rajoy (président du gouvernement) destitue Carles Puigdemont, président de la ''Generalitat'', le vice-président Oriol Junqueras et tous les conseillers à l'exception de Santi Vila qui avait démissionné hier.

Le délégué général de la ''Generalitat'' à Madrid, Ferran Mascarell, et son représentant à Bruxelles, Amadeu Altafaj, le secrétaire général du ministère de l'intérieur de Catalogne, César Puig, et le directeur général de la police autonome, Pedro Soler, aussi sont destitués. Les soi-disant ''embassades'' de la ''Generalitat'' hors d'Espagne sont fermées.

 

Mariano Rajoy a dissout le ''Parlament'' catalan et il convoque des élections en Catalogne le 21 décembre 2017.

 

Reacciones internacionales tras la declaración de independencia en Cataluña (El País .. 27 octobre 2017)

La comunidad internacional rechaza la declaración de independencia de Catalunya (La Vanguardia .. 27 octobre 2017)

L'Union Européenne, les Etats-Unis et l'OTAN s'opposent à la déclaration d'indépendance de la ''Catalunya'' et au ''processus constituant'' de la république catalane. L'Allemagne et le Royaume-Uni repoussent également le vote du ''Parlament'' catalan.

Macron aurait déclaré que l'unique interlocuteur de la France avec l'Espagne était le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy.

Donald Tusk, la Belgique et l'Écosse demandent au gouvernement espagnol une solution pacifique.

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#18 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 31 octobre 2017 - 19:25

..

 

Si les médias français ont beaucoup insisté sur la ville de Girona, fief de Puigdemont, ils ont oublié que des manifestations pour l'union de l'Espagne ont eu lieu dans d'autres villes de Catalogne comme Tarragona ou Lleida dès le samedi 28 octobre.

 

La manifestation ''monstre'' des ''unionistes'' a regroupé dimanche 29 octobre entre 300.000 et 1.300.000 personnes suivant que l'estimation a été faite par la police urbaine de Barcelone (clairement favorable aux indépendantistes) ou par les organisateurs de la Societat Civil Catalana (SCC). La délégation du gouvernement de Catalogne a fixé le nombre des participants à 1 million.

Aucun incident important n'a été à déplorer.

 

---- ---- ---- ----

 

Les radios française d'état, France Info en tête, on fait tout le week-end la part belle aux indépendantistes mais ils sont tellement défavorables au gouvernement espagnol qu'il ne leur est pas possible de faire preuve de la moindre objectivité. France-Info a même donné la parole au soi-disant ''ambassadeur'' de la Catalogne à Paris qui n'a pas hésité à comparer Mariano Rajoy à l'islamo-fasciste Recep Tayyip Erdoğan.

 

---- ---- ---- ----

 

Alors que certains se demandaient quelle serait l'attitude de Puigdemont, celui-ci fuyait la Catalogne pour se réfugier à Bruxelles avec plusieurs de ses conseillers qui faisaient office de ministres dans son gouvernement parmi lesquels : Meritxell Borràs (PDECat, santé), Toni Comín (ERC, intérieur), Joaquim Forn (PDECat, travail et affaires sociales) et Dolors Bassa (ERC). S'y sont joints ensuite l'ex conseiller de la culture, Lluís Puig,et la conseillère à l'éducation Clara Ponsatí.

 

Bien que le secrétaire d'état belge à l'Asile et à la Migration, Theo Francken, ait affirmé que Puigdemont serait le bienvenue en Belgique s'il demandait l'asile politique, ce n'était pas le but de cette fuite.

L'ex-président de la ''Generalitat de Catalunya'' a donné ce mardi 31 octobre une conférence de presse en trois langues : catalane, espagnole et française.

Conférence de presse de Carles Puigdemont à Bruxelles (RT France .. YouTube .. 31 octobre 2017)

Puigdemont: il faut "ralentir" l'indépendance catalane pour éviter des troubles (AFP .. 31 octobre 2017)

Puigdemont dice que no volverá a España hasta que no tenga “garantías de un juicio justo” (El País .. 31 octobre 2017)

« Puigdemont dit qu'il ne reviendra pas en Espagne jusqu'à ce qu'il ait des ''garanties d'un jugement juste'' »

Puigdemont seguirá en Bélgica por “seguridad” y reta al Gobierno a aceptar los resultados del 21D (La Vanguardia .. 31 octobre 2017)

Puigdemont restera en Belgique par "sécurité" et défie le Gouvernement espagnol d'accepter les résultats des élections du 21 décembre 2017.

Puigdemont acepta las elecciones convocadas por Rajoy (El País .. 31 octobre 2017)

Puigdemont relève "le défi démocratique" des élections (Reuters .. 31 octobre 2017)

Puigdemont accepte le "défi" des élections et "respectera" le résultat (Sud-Ouest .. 31 octobre 2017)

 

Si les derniers sondages établis par des organismes catalans sont plutôt favorables aux indépendantistes, il se pourrait que les divergences sur la participation aux élections faussent le résultat. En effet, le parti de Puigdemont, PDECat et son principal allié, ERC, veulent aller aux urnes alors que le puissant parti CUP et d'autres extrémistes semblent hésitants ou même momentanément opposés à cette consultation populaire.

Dans tous les cas, Mariano Rajoy joue un coup de pocker qui pourrait se retourner contre lui.

 

---- ---- ---- ----

 

Puigdemont difunde una web nueva de su “presidencia en el exilio” (La Vanguardia .. 31 octobre 2017)

Puigdemont a mis en place un nouveau site web pour sa ''présidence en exil'' : president.exil.eu

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#19 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 01 novembre 2017 - 14:29

..

 

En ce début se semaine, pendant que Puigdemont faisait le beau à Bruxelles ce qui semble embarrasser pas mal de dirigeants européens ..

 

Tribunal Constitucional de España anula independencia catalana (TeleSur .. 31 octobre 2017)

El Tribunal Constitucional suspende la declaración de independencia aprobada por el Parlament de Cataluña (El Mundo .. 31 octobre 2017)

En séance plénière, le Tribunal Constitutionnel espagnol a prononcé à l'unanimité la suspension de la déclaration d'indépendance prononcée vendredi dernier par le ''Parlament'' maintenant dissout.

La présidente de ce ''Parlament'', Carme Forcadell, et les autres membres en ont été formellement avertis. Il est rappelé à tous qu'il est de leur devoir d'interdire ou de paralyser toute initiative qui ignorerait ou éluderait cette suspension et ils sont avertis des éventuelles responsabilités pénales qu'ils encourraient.

 

---- ---- ---- ----

 

Carles Puigdemont devrait bien entendu comparaître le tribunal de la ''Audiencia Nacional'' pour répondre aux accusations de rébellion, sédition et malversation de fonds. Selon son nouvel avocat belge, Paul Bekaert, il restera à Bruxelles car il ''préfère observer et attendre''. Il demande à être interrogé en Belgique.

El abogado de Puigdemont asegura que "no irá" a la Audiencia Nacional y solicita que le interroguen en Bélgica (El Mundo .. 01 novembre 2017)

Il se pourrait que les juges activent des ''ordres européens de détention'' si l'ex-président en fuite ne se présente pas.

 

Il n'est pas dit grand-chose des treize ''conseillers'' de l'ex-gouvernement de Puigdemont eux aussi convoqués par la ''Audiencia Nacional'' mais il semblerait que ceux qui avaient déjà trouvé refuge à Bruxelles seraient revenus à Barcelone.

 

La Audiencia Nacional y el Supremo acorralan a Puigdemont, Junqueras y Forcadell (Libertad Digital .. 31 octobre 2017)

La présidente destituée de ce qui fut le ''Parlament'' catalan, Carme Forcadell fait partie du lot des indépendantistes convoqués devant le Tribunal Suprême pour répondre aux accusations d'avoir formé un ''Diputación Permanente de la Cámara autonómica'' (comité permanent de la chambre dissoute des députés catalans) avec Lluís Guinó, Anna Simó y Ramona Barrufet.

La Fiscalía se querellará contra Puigdemont y el Govern en la Audiencia y contra Forcadell y la Mesa en el Supremo (La Razón 31 octobre 2017)

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#20 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 486 Messages :
  • Gender:Male

Posté 03 novembre 2017 - 13:08

..

 

Comme tous les médias français l'ont annoncé, je suppose que vous êtes au courant mais pour les rares qui ne le seraient pas, voici la situation actuelle dans le petit monde des sécessionnistes catalans.

 

Huit membres du gouvernement catalan destitué placés en détention provisoire (Le Devoir .. 02 novembre 2017)

Catalonia’s leaders are jailed a week after the region declared independence (The Washington Post .. 02 novembre 2017)

 

Alors que la juge de la ''Audiencia Nacional'', Carmen Lamela, a placé en détention provisoire huit membres du gouvernement catalan destitué, des indépendantistes se sont rassemblés le 2 novembre pour protester mais ils étaient peu nombreux : environ 1.000 devant le ''Parlament'' catalan à Barcelone, 5.000 à Tarragona et 3.000 à Lleida.

 

La juge Carmen Lamela a souligné une stratégie parfaitement organisée et la répartition des rôles entre le ''Govern'', le ''Parlament'' et les organisations indépendantistes.

“Una estrategia perfectamente organizada” (El País .. 03 novembre 2017)

 

Alors que Puigdemont exige "la libération" des 8 membres du gouvernement destitué, un mandat d'arrêt européen a été demandé contre lui. La Haute Cour de justice espagnole doit décider ce vendredi 03 novembre si elle émet (ou non) ce mandat.

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#21 vigen

vigen

    Hardcore Papa

  • Tonton Flingueur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 356 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Normandie

Posté 04 novembre 2017 - 09:42


 

Alors que Puigdemont exige "la libération" des 8 membres du gouvernement destitué, un mandat d'arrêt européen a été demandé contre lui. La Haute Cour de justice espagnole doit décider ce vendredi 03 novembre si elle émet (ou non) ce mandat.

 

@+

 

 

L'hésitation lui à était fatal....


opensuse-logo.png




1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)