Aller au contenu


Windows 7 sur Debian, via VirtualBox


  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
9 replies to this topic

#1 Darksky

Darksky

    Martien

  • Eminence Verte
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 212 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Belgique

Posté 05 mai 2014 - 20:10

Installation de Windows 7 dans VirtualBox sur Debian 7.X « Wheezy »

 

 

Après avoir installé VirtualBox comme expliqué ICI  (attention à ne pas oublier d'ajouter son compte utilisateur dans le groupe « vboxusers » ! ), nous allons maintenant pouvoir installer Windows (ou une distribution GNU/Linux) au sein de VirtualBox.

 

L’intérêt sera de pouvoir, par exemple, utiliser des programmes pour lesquels il n'existe pas d'équivalent « libre » sur notre distribution favorite, ou encore d'utiliser un programme qu'on a l’habitude de manipuler sous Windows le temps de maîtriser son équivalent « libre ».

 

Je ne détaillerai probablement pas l'ensemble de l'installation, qui reste identique à une installation Windows habituelle, mais je tenterai de me concentrer sur les « détails » qui peuvent avoir leur importance.

 

Gardez toutefois à l'esprit que je ne suis pas un expert qui cherche le petit détail, mais que ce petit billet a pour but de vous accompagner dans l'utilisation de Windows au sein de votre distribution et qu'il sera donc probablement incomplet et n'attend que vous pour être enrichi :)

 

Avant-propos

 

Pour utiliser VirtualBox dans de bonnes conditions, il est important de souligner que la machine « hôte » (c'est-à-dire votre PC principal, celui qui fait tourner votre système d'exploitation habituel) se doit d'avoir un minimum de « puissance ».

Il est inutile d'espérer faire fonctionner correctement des machines virtuelles sur un ancien PC qui n'a pour processeur qu'un Pentium 4 et 1Go de RAM. Ce ne serait pas impossible, dans l'absolu, mais très compliqué au niveau du « confort » d'utilisation et n'aurait aucune utilité.

 

Pour faire simple, disons qu'un PC datant de l'époque « Windows XP » ne sera généralement pas suffisant pour assurer quelque chose de correct.

 

Pour que l'expérience utilisateur soit la plus confortable possible, on devrait dans l'idéal partir plutôt sur une configuration minimale du type :

 

- 2 Go de mémoire RAM

- 25 Go d'espace disque par machine virtuelle (à multiplier par le nombre de machines virtuelles – c-à-d de systèmes d'exploitation – que vous aurez sur la machine )

- Un processeur double cœur (1,5 Ghz me semble le minimum)

 

Terminologie :

 

Machine « hôte » : c'est votre PC, celui dont vous vous servez tous les jours

Machine « virtuelle » : ce sera la machine qui va accueillir le système d'exploitation de votre choix, que vous allez « virtualiser ».

VM : abréviation de « Virtual Machine », machine virtuelle en anglais.

 

 

Données de départ

 

Voici la configuration de départ de ma machine hôte, qui va accueillir mon Windows 7 virtualisé:

 

- processeur Core2duo E8500 @ 3,16Ghz, 4Go de RAM de marque Corsair, carte graphique Nvidia GT620, un disque de données de 1,5To et un HDD pour le système de 320Go.

- OS sur ordinateur hôte: Debian 7.5 "Wheezy" 64bits, partition racine / de 32Go, partition /swap de 4Go, partition /home du reste du disque

 

 

 

C'est parti :

 

Au lancement de VirtualBox, on arrive sur la fenêtre principale de l'application :

 

1-fenetre-principale.png

 

Cliquez sur « nouvelle » pour créer la machine virtuelle (VM) qui viendra accueillir notre Windows.

 

2-nom-machine_1.png

 

Il nous est alors demandé de donner un nom à notre VM.

Typiquement, on l’appellera par le nom du système d'exploitation que l'on installera. Cela aura pour avantage de modifier automatiquement les champs suivant (Il faudra simplement prendre garde à vérifier si on installe une version 32 ou 64 bits du système d'exploitation et modifier en conséquence).

 

3-memoire-allouee.png

 

Ici, il faut allouer la quantité de mémoire RAM pour le système. Sur la capture, on peut voir que ma machine « hôte » possède 4Go de RAM. VirtualBox indique que je peux en théorie allouer jusqu'à 2Go à la VM sans impacter les performances de la machine hôte (barre verte sous le curseur).

 

NOTE IMPORTANTE: Quand votre système virtualisé sera lancé, la quantité de RAM que vous lui aurez alloué sera déduite de votre quantité de RAM sur votre machine hôte.

En d'autre mots, si ma machine hôte comporte 4Go de RAM, lorsque je lancerais mon système virtualisé, il faudra ôter 2Go de RAM à celle-ci, et donc à mon système principal.

 

Si vous lancez plusieurs machines virtuelles en même temps (par exemple, Windows 7 et distribution GNU/Linux comme Ubuntu), il faudra additionner les quantités de RAM allouées à ces machines pour savoir ce qui sera déduit de la RAM de votre système hôte. Il faut donc prendre bien soin d'avoir assez de RAM sur la machine hôte pour assurer une fluidité suffisante à l'ensemble de vos systèmes, en particulier à celui de votre machine hôte.

 

Cette remarque est également valable pour le processeur, qui se devra d'être suffisamment puissant si vous décidez de lancer plusieurs machines virtuelles en même temps

 

4-taille-disque.png

 

Ici, vous allez donner la taille du disque attribué à votre système. J'ai laissé la valeur de base pour ma part.

Si vous devez utiliser des programmes demandant un espace disque important, ou que vous envisagez d'avoir sur votre machine virtuelle des fichiers volumineux, il est important d'allouer de base une taille de disque conséquente.

 

Il vous faut donc, avant d'installer votre machine virtuelle, cibler ce pour quoi elle va vous servir.

 

5-type-fichier-disque-dur.png

 

Laisser le type de fichier « VDI » par défaut pour le disque dur

 

6-dynamiquement-alloue.png

 

Ici aussi, je laisse par défaut. Un disque dynamiquement alloué ne prendra pas directement l'espace total que vous aurez configuré plus haut, ce qui peut s'avérer intéressant dans le cas où vous auriez compté trop large.

 

 

7-emplacement-et-taille.png

 

On laisse par défaut l'emplacement du fichier, sauf si l'on préfère utiliser par exemple un autre disque dur pour accueillir les "fichiers disques" de nos machines virtuelles.

Cette dernière solution est probablement intéressante, dans la mesure où elle nous permettra d'avoir plusieurs machines virtuelles de grandes capacités.

 

 

8-fin-creation-vm.png

 

Voila ! On vient de créer la machine virtuelle, du moins, le « conteneur » qui va accueillir le système Windows.

Pas bien sorcier, jusque-là, n'est-ce pas ?

 

Maintenant, avant de passer à l'installation proprement dite de Windows, on va s'attarder un peu sur la configuration de la VM

On va donc cliquer sur ...«configuration », pour ceux qui n'ont pas suivi ^^

 

 

« Configuration » de la VM.

 

9-onglet-configuration.png

 

Dans cette fenêtre vont se retrouver les « détails affinés », ajustables à l'envi, de votre VM. Si, pour une raison quelconque, vous devez allouer plus de RAM, dédier/ôter un cœur de votre processeur, changer l'ordre de démarrage (le « Boot »»), etc. Toutes ces opérations pourront être modifiées dès lors que la VM sera éteinte, pour coller au plus juste avec vos besoins.

 

Je vais ici me concentrer sur les points les plus importants de ces options à mes yeux, mais rien ne vous empêche d'aller plus loin dans la configuration.

 

 

Paramètre « système »

 

10-systeme.png

 

Ici, je ne laisse dans l'ordre d'amorçage que le lecteur de CD/DVD et le disque dur, puisque ce sont eux que je vais utiliser. Vous pouvez laisser le reste tel quel.

 

Paramètre « affichage »

 

11-affichage.png

 

J'active dans ces paramètres les accélérations 2D/3D, tout en prenant soin d'allouer plus de mémoire vidéo, afin d'avoir un meilleur rendu graphique de mon système virtualisé. L'activation de l'accélération 2D/3D n'est pas obligatoire, mais allouer un peu plus de mémoire vidéo que ce que propose par défaut VirtualBox n'est pas un mal.

 

Paramètre « stockage »

 

12-stockage.png

 

Il est possible, pour installer un système d'exploitation, d'utiliser une image disque de ce système (un fichier « .iso » ), comme par exemple lorsque l'on télécharge une image d'une distribution GNU/Linux.

Dans ce cas, Il faut cliquer sur le petit disque dans « attributs », puis sur « choisissez un lecteur CD/DVD virtuel ».

 

Si vous utilisez un « live CD », il faut prendre soin de cocher l'option pour que VirtualBox en tienne compte.

 

Dans le cas de l'utilisation d'un CD/DVD classique, vous pouvez tout simplement choisir le lecteur optique que vous utiliserez. Si vous n'en sélectionnez aucun, il vous sera demandé de le spécifier quand vous lancerez pour la première fois la machine virtuelle.

 

Paramètres "USB"

 

13-usb.png

 

Si vous avez correctement installé le « pack d'extension  à l'installation de VirtualBox, vous pouvez activer la prise en charge de l'USB 2.

Ensuite, vous pouvez ajouter autant de filtres USB que vous le voulez. Ceux-ci vous permettront de brancher vos clés USB, Disques dur et autre webcam éventuelle.

 

Paramètre « dossier partagé »

 

14-dossier-partage.png

 

Ici, vous pouvez spécifier le chemin d'un dossier, présent sur votre machine « hôte », qui vous servira de dossier « d'échange » entre celle-ci et votre machine virtuelle. Concrètement, vous pourrez par exemple y placer les documents ou les fichiers que vous téléchargerez sur votre machine virtuelle pour les retrouver ensuite sur votre machine « hôte » quand votre machine virtuelle sera éteinte.

N'oubliez pas de cocher l'option « montage automatique » si vous voulez voir apparaître directement ce dossier quand vous lancez votre machine virtuelle, sans faire d'autres manipulations.


"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."

Mark Twain


#2 Darksky

Darksky

    Martien

  • Eminence Verte
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 212 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Belgique

Posté 08 mai 2014 - 18:50

Installation des "Additions Invité"

 

Une fois que votre système d'exploitation est installé au sein de votre machine virtuelle, la première des choses à faire, selon moi, est d'installer les "guest additions" ("additions invité" ou "additions client").

Sous ce terme un peu barbare se cache en fait un ensemble de "pilotes" qui vont venir améliorer une installation Windows ou GNU/Linux au sein d'une VM, en apportant:

 

    - un affichage graphique plus rapide (avec gestion de l'accélération 2D et 3D) et automatiquement adapté à la résolution graphique du système hôte,

    - le partage du presse-papier,

    - le partage de répertoires

    - une capture/libération dynamique du curseur lorsque celui-ci se déplace entre système hôte et système invité.

 
Pour installer ces "additions invité", vous devez tout d'abord lancer votre machine virtuelle et démarrer votre système d'exploitation invité.
 
Ensuite, dans le menu "périphérique" de la fenêtre qui "contient" votre système invité, il faut cliquer sur "insérer l'image CD des additions invitées"
Si le système ne trouve pas l'image .iso des "additions invité", il vous sera proposé de les télécharger. Acceptez le téléchargement.
Le système vous proposera alors automatiquement d'insérer le fichier image qu'il vient de télécharger.
 
Note: Il est possible, si votre lecteur contient encore un CD/DVD, que le système vous indique qu'il ne parvient pas à éjecter ce CD. C'est normal, pas de panique. Cliquez simplement sur "éjection forcée", et recommencez la manipulation depuis le menu "périphérique".
 
Après avoir inséré l'image... Il se peut très bien que rien ne se passe... Et ce n'est pas un problème, puisqu'il vous suffit de vous rendre dans "ordinateur", au sein de votre système Windows 7 virtualisé, pour lancer l'installation des "additions invité"
 
additions-invite.png
 
Vous remarquerez que la fenêtre Windows en elle-même ne rempli pas complètement la fenêtre de la machine virtuelle de VirtualBox (bords gris).
Ces "additions invitées" vont justement permettre de venir combler cela, pour rendre l'utilisation du système virtualisé plus facile et agréable.
 
On arrive donc, comme si on parcourait un CD ou un DVD classique, sur cette fenêtre:
 
additions-invite-2.png
 
Si vous avez installé un système d'exploitation en 64 bits, double-cliquez sur "VboxWindowsAdditions-AMD64"
Si vous avez installé un système  d'exploitation en 32bits, double-cliquer sur "VboxWindowsAdditions-X86"
 
A la fin de l'installation, il vous sera demandé de redémarrer le système.
Quand ce dernier sera complètement relancé, faite le test: agrandissez la fenêtre... Vous verrez alors le tout s'adapter parfaitement à celle-ci.
 
fin-additions-invite.png
 
En allant dans le menu "écran", vous pourrez également passer en mode "plein écran", qui fera "disparaître" votre système hôte pour n'afficher que votre machine virtuelle.
Pour quitter ce mode, il faut appuyer simultanément sur "ctrl droite + H"

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."

Mark Twain


#3 Neuromancien

Neuromancien

    Octozimien

  • Modérateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 874 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Moselle

Posté 09 mai 2014 - 04:05

Salut!

 

Super boulot, merci.

Je vois que tu alloues 1,7GB pour W7, confirmes-tu que c'est suffisant?

Dans quel cas as-tu besoin d'utiliser cet OS? Jeux? Autre chose?


"Nous sommes des nains juchés sur des épaules de géants. Nous voyons ainsi davantage et plus loin qu'eux, non parce que notre vue est plus aiguë ou notre taille plus haute, mais parce qu'ils nous portent en l'air et nous élèvent de toute leur hauteur gigantesque." (Bernard de Chartres, XIIe siècle)


#4 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 854 Messages :
  • Gender:Male

Posté 09 mai 2014 - 05:28

..

 

Excellent travail, en effet ! Un exemple à suivre par tous les membres d'Infomars !

 

Cette solution qui consiste à mettre Windows dans une machine virtuelle sur une base solide Debian est plus séduisante que l'inverse.

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#5 noisette

noisette

    Webmarster

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 910 Messages :
  • Gender:Male

Posté 09 mai 2014 - 07:01

Paramètre « dossier partagé »


14-dossier-partage.png

 
Ici, vous pouvez spécifier le chemin d'un dossier, présent sur votre machine « hôte », qui vous servira de dossier « d'échange » entre celle-ci et votre machine virtuelle. Concrètement, vous pourrez par exemple y placer les documents ou les fichiers que vous téléchargerez sur votre machine virtuelle pour les retrouver ensuite sur votre machine « hôte » quand votre machine virtuelle sera éteinte.
N'oubliez pas de cocher l'option « montage automatique » si vous voulez voir apparaître directement ce dossier quand vous lancez votre machine virtuelle, sans faire d'autres manipulations.



Ce petit détail manque bien souvent aux explications que l'on trouve concernant VB,

et pourtant, comme c'est important, et comme c'est utile.



Bravo pour ton tuto, vraiment bienvenu.


Quand on y regarde bien, c'est hyper important de pouvoir passer tranquillement d'une machine à l'autre, voire aux autres (car après-tout, on peut lancer plusieurs OS virtuel en même temps, si la puissance de la machine le permet), d'où l'importance également du partage du presse-papier, donc des adds-on.

#6 Darksky

Darksky

    Martien

  • Eminence Verte
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 212 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Belgique

Posté 09 mai 2014 - 10:59

Merci à vous :)

Txon m'a donné quelques pistes également, merci à lui ;)

 

 

Je vois que tu alloues 1,7GB pour W7, confirmes-tu que c'est suffisant?

Dans quel cas as-tu besoin d'utiliser cet OS? Jeux? Autre chose?

 

Dans mon cas, oui, cela me suffit.

 

Mon Windows 7 n'est pas très "chargé". Vu que je tente le plus possible de m'en passer, il m'est utile pour mon programme de gestion de films (l'excellent Filmotech ) que j'utilise depuis quelques années et qui n'a pas d'équivalent à ma connaissance en "Libre".

 

Et quelques petites choses aussi qui ne me sont pas encore aisées sur Debian, ou pour lesquelles je n'ai pas encore eu le temps de chercher d'équivalents.

Je ne peux pas te promettre qu' 1,7GB suffiront pour des tâches plus lourdes. Mais pour du "basique", ou des opérations de tous les jours, cela suffit.

Je m'en sers aussi parfois pour tester des outils/des antivirus.


"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."

Mark Twain


#7 Tchim

Tchim

    A vos souhaits !

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 279 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Valles Marineris.

Posté 22 mai 2014 - 07:40

Salut !

 

:chinois: Merci pour ce super tuto.

Je vais relire tout ça tranquillement et voir si ça fonctionne avec Point Linux, normalement oui vu quelle est basée sur Debian...

 

 

Très bon taf.


Que la paix vous accompagne !


#8 Darksky

Darksky

    Martien

  • Eminence Verte
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 212 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Belgique

Posté 22 mai 2014 - 11:53

Salut Tchim,

 

De rien ;)

Normalement, tu ne devrais pas rencontrer de problème puisque la base est la même.

 

L'installation peut éventuellement différer en fonction de l'OS/de la version, mais la base et les options "tout public" restent identique, même sous Windows.

 

Point Linux étant dérivé directement de Debian, je pense que tu retrouveras donc tout ça en l'état ;)


"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."

Mark Twain


#9 vigen

vigen

    Hardcore Papa

  • Tonton Flingueur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 439 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Normandie

Posté 22 mai 2014 - 11:57

Merci pour ce tuto très complet, et très clair :)



#10 loloetalex

loloetalex

    Marsonaute

  • Zimien
  • PipPip
  • 4 Messages :

Posté 08 juin 2015 - 23:52

Super tuto merci. J'ai réusi à instaler XP sans trop de soucis.


Ce message a été modifié par loloetalex - 08 juin 2015 - 23:53 .




1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)