Aller au contenu


Home, sweet /home !

partition home Linux

  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
7 replies to this topic

#1 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 854 Messages :
  • Gender:Male

Posté 23 avril 2015 - 08:09

Salut !

 

Dans une distribution Linux, il n'est pas absolument imposé de créer une partition séparée pour les données personnelles. En cas d'installation automatisée, suivant le principe KISS (Keep It Simple, Stupid), celles-ci se trouvent trop souvent dans un répertoire /home de la partition racine / (root) et non dans une partition /home séparée. Ce serait cependant vraiment préférable même si vous êtes le seul utilisateur de votre ordinateur.

 

 

Pourquoi une partition séparée /home ? ..

Dans le tutoriel ''Le Partitionnement'' du wiki Debian, ceci est parfaitement décrit ..

Pour les nouveaux utilisateurs, les machines Debian personnelles ou familiales, et autres systèmes mono-utilisateur, une simple partition / (plus celle d'échange swap ) est sans doute la solution la plus simple à mettre en œuvre. L'inconvénient serait que les données personnelles ne sont pas séparées du système. Il est donc donc généralement conseillé, en plus de la partition d'échange (swap) de créer une partition racine "/" ET une partition "/home".

Et le partitionnement suggéré va même plus loin pour les serveurs et les ordinateurs ayant plusieurs utilisateurs ..

Pour les systèmes utilisés par plusieurs personnes (donc avec autant de comptes personnels), ou les systèmes disposant de beaucoup d'espace disque, il vaut mieux placer les répertoires "/usr", "/var", "/tmp", et "/home" chacun sur une partition distincte du ou des disques. /.

 

La raison majeure pour avoir une partition /home séparée est tout simplement de ne pas mélanger les fichiers de l'utilisateur et ceux de la configuration avec ceux du système d'exploitation.

C'est en effet dans /home que vont se trouver vos paramètres, fichiers personnels et le bureau. En cas de réinstallation et si /home n'est qu'un répertoire de la partition racine /, vous perdrez tout ceci sauf pour de rares distributions qui prévoient le coup. Les images du système pourront être effectuées sans se soucier de la taille parfois énorme des données personnelles. Par ailleurs les sauvegardes de ces dernières en seront facilitées.

 

 

Contenu de /home ? ..

Dans les systèmes que nous utilisons généralement, chaque répertoire utilisateur est l'un des nombreux sous-répertoires de /home (ex : /home/txon .. /home/darksky etc.)

Les configurations de chaque utilisateur sont stockés dans un fichier qui commence par le caractère ''.'' (''dot file'') de leur sous-répertoire sauf quand le sous répertoire qui les contient commence lui-même par un ''.'' (''dot file'')

De nombreux programmes se servent d'un ou plusieurs de ces fichiers lorsqu'ils fonctionnent et génèrent ceux qu'ils ne trouvent pas. Le premier fichier utilisé est créé avec les paramètres par défaut. Tout changement de ces paramètres sera généralement gardé dans un autre fichier.

Attention à ceux que vous voudriez supprimer .. Parmi les fichiers importants se trouve bashrc (fichier de configuration de l'interpréteur de commande)

 

Pour savoir quels fichiers cachés contient /home .. avec la commande « ls » (list segments).

ls -aR /home/« nom de l'utilisateur »

où « -a » est pour afficher aussi les fichiers cachés et « R » pour afficher récursivement le contenu des sous-répertoires.

Un exemple partiel ci-dessous montre une partie des fichiers du logiciel ''Wine'' .. et son sous-répertoire '',wine''.

home--hidden-files-wine.png

 

 

Plusieurs partitions /home en cas de plusieurs distributions ? ..

Si plusieurs distributions différentes sont installées sur votre ordinateur, vous pouvez leur faire partager la même partition /home, mais attention, il existe des possibilités de conflit entre les paramètres de l'une et de l'autre, les bureaux et, éventuellement, des incompatibilités dans les logiciels utilisés. Ceci est essentiellement vrai quand le même nom d'utilisateur est donné dans chacune des distributions installées en multiple démarrage. Surtout dans ce cas, il est plus sage de prévoir une partition /home séparée pour chacune de ces distributions quitte à toutes les monter automatiquement lors du lancement d'une ou de l'autre de ces distributions.

 

 

Rajouter une partition /home quand il n'y en a pas, la déplacer ..

Si vous avez fait une installation sans prévoir de partition /home séparée et que vous désirez en avoir une sans tout remettre en cause, la procédure n'est peut-être pas très simple mais n'est pas non plus épouvantablement compliquée.

.. Create a separate home partition after installing Linux .. Repartition drive, keeping /home on a new, separate partition (Tux Radar)

.. Déplacer le dossier /home sur un(e) autre disque dur/partition (Quent1 .. 16 janvier 2012)

.. How to Move Your Home Folder to Another Partition [Linux/Ubuntu] (MakeTechEasier .. juillet 2013)

.. Déplacer son dossier utilisateur « /home » (documentation Ubuntu)

.. Create & Use a Separate DATA Partition (Community Linux Mint .. 2014)

.. Partitioning/Home/Moving (Help Ubuntu .. 20 novembre 2014)

 

Le plus souvent, vous aurez à créer une nouvelle partition et, dans ce cas, à redimensionner une partition existante. Le logiciel le plus commun déjà installé ou qui peut l'être facilement dans les distributions Debian, Arch ou dérivées est Gnome Partition Editor (Gparted), tout aussi utile dans ce cas que pour préparer le partitionnement afin de permettre un multiple démarrage.

Vous avez le choix entre plusieurs versions ..

.. la ''i586'', 32 bits, à une limite d'accès à la mémoire de 4 Go et n'utilisera qu'un seul processeur d'ordinateurs x86 et x86-64

.. la ''i686 PAE'', également 32 bits, permet d'accéder à plus de 4 Go de mémoire grâce à la Physical Address Extension.

.. la ''amd64'', 64 bits, fonctionne sur des ordinateurs x86-64 et accède à plus de 4 Go de mémoire. C'est celle qu'il faut utiliser pour des ordinateurs récents affublés d'un système de démarrage UEFI au lieu d'un Legacy BIOS.

Gparted peut être lancé depuis un Live-CD ou depuis la distribution même. S'il ne s'y trouve pas, dans le Terminal ..

.. pour Debian et dérivées ..

sudo apt-get install gparted

.. pour Arch et dérivées ..

pacman -S gparted

.. pour OpenSuse et dérivées ..

sudo zypper install gparted

.. pour Fedora et dérivées ..

su -c "yum install gparted"

@+

 

Accessoirement, voir aussi .. Les commandes fondamentales de Linux (Linux France)


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#2 noisette

noisette

    Webmarster

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 910 Messages :
  • Gender:Male

Posté 23 avril 2015 - 08:27

Salut ! Et merci !

 

 

D'autant que je m’apprêtais, ce matin-même, à poser une question à laquelle ton article répond : "Rajouter une partition /home quand il n'y en a pas, la déplacer ..."

 

Dans la pratique, cette situation peut se révéler assez courante: j'ai actuellement un système sur un SSD, que je nomme SSD1.

Je compte réinstaller un système tout neuf un de ces jours, sur un SSD lui aussi tout neuf, que je nomme SSD2.

 

Le SSD1 est destiné à recevoir /home, mais il ne sera disponible que quelques jours ou semaines après l'installation du nouveau système sur le SSD2 (le temps de m'assurer que la migration est complète est réussie).

 

Je vais donc installer tout le système (3 partitions: système+swap+home) sur le SSD2, attendre le temps qu'il faut, puis déplacer /home sur le SSD1 libéré pour l'occasion.

 

:yes:



#3 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 854 Messages :
  • Gender:Male

Posté 23 avril 2015 - 09:53

..

 

Ton cas est quelque peu différent de ce qui est exposé ci-dessus.

 

Que comptes-tu faire du système actuellement installé sur ton SSD1 ? Le flinguer ou le garder pour un double démarrage ? Sur ce SSD1,  /home est-il dans une partition séparée ?

Si tu optes pour le double démarrage, c'est à dire pour deux distributions, il faudra faire attention au fait que tu te retrouveras avec deux /home.

Si tu optes pour un seul système, celui qui sera installé sur le SSD2, une autre solution serait d'avoir le /home de la nouvelle distribution sur ce même SSD2  et d'utiliser l'intégralité du SSD1 comme partition annexe (après une suppression des partitions existantes et reconstitution d'une partition) qu'il suffira de monter automatiquement pour en disposer en permanence.

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#4 noisette

noisette

    Webmarster

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 910 Messages :
  • Gender:Male

Posté 23 avril 2015 - 11:54

C'est la version simple: le système SSD1 est destiné à être remplacé, donc je pourrai le flinguer sans soucis (à partir du moment où j'aurai validé le SSD2).

 

Effectivement, le système SSD1 a lui aussi son /home sur un autre disque, qu'il me suffira de rebrancher si j'ai besoin du système SSD1.

 

Au final, je pars sur un simple boot.



#5 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 854 Messages :
  • Gender:Male

Posté 24 avril 2015 - 08:13

..

 

Je ne suis pas certain d'avoir tout et bien compris.

 

Actuellement, as-tu un SSD1 où un système est installé et un HDD où se trouve la partition /home de cette installation ?

Au bout de la route, auras-tu un SDD2 avec un autre système et ce même HHD où se trouvera sa partition /home ?

Si oui, fais attention car la /home du HDD contient actuellement des paramètres de ta distribution du SDD1. Si tu gardes ton HDD en l'état lors de l'utilisation de la distribution installée sur le SDD2 avec transfert simple du /home vers ce HDD, tu risques pas mal d'ennuis (comme déjà écrit plus haut).

 

La partition racine / (root) n'a pas besoin d'autant d'espace qu'un Windows "7" ou "8". La majorité des distributions Linux se contenteraient de 6 à 8 Go lorsque /home est dans une partition séparée et si les besoins des répertoires /tmp, /usr  et /var sont très ordinaires. Dans ce cas simple et par mesure de précaution comme pour laisser de l'espace de travail au système, il est cependant préférable d'allouer le double, c.a.d 16 Go à cette partition racine. Si tu utilises beaucoup de logiciels de retouche d'images ou de vidéos ou autre gloutons en /tmp, ce n'est bien sûr pas le cas.

Quelle sera la capacité de ton futur SDD2 ?

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#6 noisette

noisette

    Webmarster

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 910 Messages :
  • Gender:Male

Posté 24 avril 2015 - 09:23

En fait, actuellement, j'ai:

 

SSD1 qui contient mon Linux sans /home et un Seven en double-boot (non booté depuis deux ou trois ans donc inutile)

HD1 qui contient mon /home1 et mes sauvegardes

HD2 qui contient mes documents, classés.

 

En intermédiaire, je vais déconnecter SSD1 et HD1,

installer Linux avec sa /home sur SSD2

et HD2 reste connecté et disponible.

 

Le temps d'un test de mon système 2.

 

Une fois ce système 2 validé, je peux supprimer mon système 1.

 

Il faudra donc:

conserver tel quel le HD2

supprimer l'ancien /home du HD1, ce qui permettra d'allouer plus d'espace à mes sauvegardes, seules désormais sur ce disque.

Formater complètement SSD1.

"déplacer" /home du système 2 sur SSD1.

 

Tout ça en croisant les doigts. :transpi:

 

 

Mon SSD 1 est un 120 Go (il en offre quelque chose comme 110), il a trois ans,

SSD2 sera lui un 128Go, ou quelque chose comme ça.

 

Ce sont de petits SSD mais financièrement, c'est mieux, et puis pour être honnête, ça devrait largement suffire même à moyen ou long terme.

 

Le truc, c'est que je ne tiens ni à garder l'ancien système, ni sa home, ni même mon seven virtuel actuel, je veux repartir à zéro, donc je dois prévoir pas mal de temps.



#7 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 854 Messages :
  • Gender:Male

Posté 24 avril 2015 - 10:33

..

 

Je suppose que tu vas procéder à une nouvelle installation pour qu'elle dure longtemps. Si c'est bien le cas, pourquoi transférer la partition /home vers ce SSD1qui a déjà trois ans et est peut-être de la première génération réputée la plus fragile.

Si ton nouveau SSD2 a lui aussi environ 120 Go et en enlevant 4 ou 6 Go pour la partition /swap et 16 à 20 Go pour la partition racine / (sauf si retouche vidéo et autres logiciels très gloutons), il te resterait plus de 90 Go pour la partition /home qui pourrait s'y trouver mieux que sur un SSD plus vieux, non ?

 

@+


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#8 noisette

noisette

    Webmarster

  • Admin
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 910 Messages :
  • Gender:Male

Posté 24 avril 2015 - 20:59

Je dois absolument garder les SSd1 de côté, le temps d'avoir bien migré. ;)





0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)