Aller au contenu


Indépendance Du Cyberspace

Cyberspace indépendance Anonymous Internet John P. Barlow EFF Electronic Frontier Foundation liberté

  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
2 replies to this topic

#1 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 854 Messages :
  • Gender:Male

Posté 06 mars 2012 - 10:07

Salut !

En 1996, John P. Barlow un des fondateurs de l'Electronic Frontier Foundation, avait publié A Declaration of the Independence of Cyberspace [.a.] dans lequel il rejetait toute idée de gouvernance d'Internet par des puissances qui lui étaient étrangères, arguant qu'Internet était hors des frontières de tous les états.
Image IPB
Alors même qu'ils viennent encore une fois de prendre du fer dans des pays hispanophones [.b.], les Anonymous reprennent l'idée et publient à leur tour le texte modifié par leurs soins : A Declaration of Independence of Cyberspace

« Gouvernements du monde industriel, géants fatigués de chair et d'acier, nous venons de l'Internet, le nouveau domicile de la Pensée. Au nom de l'avenir, nous vous demandons, à vous qui venez du passé, de nous laisser tranquilles. Vous n'avez aucune souveraineté là où nous nous rassemblons.

Nous créons un monde où chacun peut entrer, sans privilège ni préjugé dicté par la race, le pouvoir économique, la force militaire, ou de le lieu de naissance. Un endroit où tout le monde, à tout moment, est aussi libre d'aller et venir, de dire et de se taire, et de penser comme il le souhaitent, sans crainte.
Il n'y a pas de statut supérieur au mérite des mots et à la force des idées.

Nous créons un monde où n'importe qui n'importe où peut exprimer ses croyances, peu importe la façon singulière, sans crainte d'être réduit au silence ou au conformisme.
Vos notions juridiques de propriété, d'expression, d'identité, de mouvement et de contexte ne s'appliquent pas à nous. Ils sont tous basés sur la matière, et il n'y a pas de matière ici. Il ya seulement des idées et des informations, et elles sont libres. »

We would like to extend a special thank you to J. P. Barlow for providing the original content that we have modified to better represent the realities of the Internet as it stands.


@+

[.a.] Vous remarquerez que ce sujet existe aussi en langue espagnole mais, qu'à ce jour, que les gros nazes du Wikipedia francophone ne se sont pas donnés la peine de l'évoquer ou qu'il a été supprimé.
[.b.] Arrestation fin février 2012 en Argentine, Chili, Colombie et Espagne de 25 suspects dont les IPs avaient été recueillies et saisie de deux serveurs qu'ils utilisaient en Roumanie et République Tchèque.
Image IPB
[.c.] A Declaration of Independence of Cyberspace (/r/Anonymous x-post)


"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#2 Txon

Txon

    AïoligaToR

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 854 Messages :
  • Gender:Male

Posté 14 mars 2012 - 20:20

Merci Reporters Sans Frontières !
A l'occasion de la journée mondiale contre la cyber-censure .... le 12 mars.
Entre surveillance et filtrage, la brèche ténue des net-citoyens

Malgré les condamnations internationales, et le fait que ses lois sont dépassées, la France continue d’appliquer la Loppsi, qui met en place un filtrage administratif du Web et la loi Hadopi, qui prévoit la coupure de l’accès à Internet pour lutter contre le téléchargement illégal. Des décrets d’applications d’autres lois montrent que le réflexe des autorités est de recourir au filtrage.

Image IPB

@+

"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety."(Benjamin Franklin)


#3 Neuromancien

Neuromancien

    Octozimien

  • Modérateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 101 Messages :
  • Gender:Male
  • Location:Moselle

Posté 15 mars 2012 - 15:03

Salut!

Comme il est aussi important d'agir que de parler, j'ai décidé d'accompagner, dans la faible mesure de mes moyens, la démarche de Reflets.info en exploitant le fameux effet Streisand.
Voir cet article: http://reflets.info/...r404-robert405/
Ma petite contribution: http://www.youtube.c...d&v=3CKxk6wpGtE

En fouillant un peu le site, j'ai remarqué un article du quel j'ai extrait un petit morceau que j'aime:



Nous sommes là, parmi vous. Nous sommes là depuis toujours. Nous prenons la parole et nos voix déchirent le silence. Nous sommes les Espagnols des Acampadas, nous sommes les Grecs dans les rues d’Athènes, nous sommes Anonymous. Ou toute autre idée qui évoluera sous une autre forme si vous tentez de la réprimer. Comme le disait The Mentor en en 1986 : arrêtez-en 1000, arrêtez-en 10.000, arrêtez-en 100.000. Il y en aura d’autres pour prendre le relai et pour continuer de crier. Hors de toute structure. Ce sont les peuples qui crient messieurs. De tout temps, lorsque les peuples crient, leurs dirigeants tentent d’étouffer ce bruit. De tout temps, lorsque les dirigeants choisissent la répression aveugle en lieu et place de la transformation des sociétés, les peuples imposent leurs choix.


Ce message a été modifié par Neuromancien - 15 mars 2012 - 15:08 .

"Nous sommes des nains juchés sur des épaules de géants. Nous voyons ainsi davantage et plus loin qu'eux, non parce que notre vue est plus aiguë ou notre taille plus haute, mais parce qu'ils nous portent en l'air et nous élèvent de toute leur hauteur gigantesque." (Bernard de Chartres, XIIe siècle)




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)